Anti François Asselineau, le complotiste obsessionnel

françois asselineau complotisme

Vous connaissiez Alain Soral de Egalité et Réconciliation, je vous présente François Asselineau de l’Union Populaire Républicaine (UPR). On ne présente plus le premier, par contre on n’entend jamais parler du second. Les deux partagent pourtant, au-delà de l’âge (seulement un an de différence), la même idéologie et la même parano complotiste. Tellement proches, que Soral n’hésitait pas à relayer sur son site ER les conférences du second, il y a encore peu (les choses ayant visiblement changées avec des plates-bandes devenues trop étroites).

Je mets un projecteur sur Asselineau car, mine de rien, lui et son nouveau parti commencent à polluer durablement le camp des patriotes. C’est sur les réseaux sociaux, notamment les commentaires des blogs et de facebook, que ses partisans se mettent de plus en plus en évidence. Moi, qui passe pas mal de temps à jouer les trublions du web, je me prends régulièrement de bec avec ses adeptes. 
Pour se convaincre du phénomène, il suffit de comptabiliser les "like" de la page facebook de l’UPR (env. 18 000) ou le nombre d’adhérents revendiqués (env. 4000). Pas mal pour une secte confidentielle ! 

C’est qui ?

Le bonhomme est une tête : HEC, ENA, inspection générale des finances, carrière ministérielle, conseillers d’hommes politiques,… et j’en passe. Du sérieux ! Mais toujours dans l’anonymat d’un parti ou l'ombre d’une personnalité, au point d'en avoir marre d’attendre son heure. Surtout quand on est au service de gens médiocres, comme c’est souvent le cas avec notre personnel politique. 

Bref, l’homme décide de voler de ses propres ailes en créant son parti dés 2007 : l’UPR. Une sorte de nébuleuse souverainiste à la droite de la droite, construite autour de gens qu’il a du glaner durant son parcours et ses petits mandats d’élus. 

UPR - anti françois Asselineau
Quand Asselineau versait dans  le clientélisme sécuritaire
pour personne âgées du 19e arrondissement.

Le coup d’éclat arrive en 2012 avec une candidature à la présidentielle (même moi, je n’en ai jamais entendu parler !) mais il ne trouvera pas les parrainages nécessaires. Sa machine est lancée… 


Un Soral en costard, la provocation en moins

En plus d’être une tête, le bougre est un rusé. Avec Asselineau, c’est l’inverse des provocations à la Alain Soral. On se croirait en présence d’un bon vieux sénateur UMP : bonne présentation, discours posé, ton courtois, maîtrise des sujets avec l’expérience de l'homme déjà mandaté. Pas d’emportements ni de diatribes, pas de propos d’excessifs ni d’attaques directes sur les personnes ! 

Tout est fait pour rassurer la ménagère de droite avec un site web dont la charte graphique ressemble étrangement à celle d’un site institutionnel de la république. Jusque dans les commentaires de la page facebook de leur site, où tout respire l’intelligence du propos et la bonne tenue.

Côté organisation, les responsables de son parti semblent triés sur le volet pour donner une image de respectabilité maximum. Un truc à faire pâlir les gens du FN qui se coltinent souvent des cas sociaux de première.

Demandez le programme !

Au-delà des apparences se cache une réalité plus malsaine. Car le programme véhiculé par ce zozo n’est rien d’autre qu’un boniment national-populiste pur jus, résolument paranoïaque, voire complotiste. Un appel du pied vers la clientèle musulmane et d'extrême gauche, friande de théories anti-système.

Qui est le mal absolu, source de tous nos maux ? Je vous le donne en mille Emile : « l’Amérique, ma bonne dame ! ». A la différence des Soraliens, bloqués sur la "juiverie" mondiale, les sectateurs d’Asselineau ont jeté leur dévolu sur l’Oncle Sam et sa soit-disant marionnette, l’Union Européenne. 

Rien de nouveau sous le soleil donc. On vous vend un bouc émissaire tout trouvé et on vous fait croire qu’il est possible de s'en affranchir, comme au bon vieux temps du Général De Gaulle. L’Amérique et pas la Chine par exemple, pourtant une des vraie responsable du désordre économique mondiale. Ni même la Russie avec son impérialisme géopolitique à peine voilé.


Le Pierre Boussel-Lambert de l’extrême-droite

A bien y réfléchir, François Asselineau marche dans les pas d'un Pierre Boussel-Lambert en son temps. Vous savez, le gourou grisonnant et méconnu d’un obscur petit parti sectaire, jouant la carte du David contre Goliath. Lambert-Boussel et Asselineau c’est deux candidatures présidentielles assez pitoyables qui démontrent le degré de mégalomanie des personnages. Sans oublier le couplet victimisant sur leur absence de médiatisation voulue par le système.

Pierre Boussel- Lambert

Comme pour Lambert-boussel, on a aussi de quoi s’interroger sur les objectifs de l’initiative. Difficile de croire qu’Asselineau soit sorti subitement de sa boîte pour répondre à une réelle demande politique sur un segment déjà largement occupé par d’autres (complotisme et souverainisme de droite). En plus, un type avec un CV pareil aurait pu facilement prétendre à une place en or dans un parti déjà installé. 

Ses anciennes accointances avec la barbouzerie gaullienne anti-Otan (Pasqua and co), ses attaques perpétuelles contre le FN, son amour immodérée pour la Russie de Poutine,... laissent plutôt penser à une sorte d'instrumentalisation ou de parrainage bienveillant d'officines résolument anti-américaines .


Le Droitiste

Mes autres articles sur Asselineau :

63 commentaires:

  1. Quoi que vous pensiez, vous ne pouvez pas reprocher à d'autres les échecs cuisants qu'on connu les états unis durant les 15 dernières années pour avoir fait montre d'irresponsabilité (abaissements en série des taux directeurs de la FED par mr greenspan au début des années 2000 qui ont entraîné la crise financière mondiale de 2008) et d'incompétence (renversement du régime irakien qui a fait mécaniquement passer ce pays sous le contrôle de l'iran). Que ce soit en matière économique ou militaire, les arbres ne montent pas jusqu'au ciel. On ne peut donc que voir d'un bon oeil l'apparition d'une nouvelle offre politique qui pourrait permettre aux français de quitter le radeau de la méduse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement "On ne peut donc que voir d'un bon oeil l'apparition d'une nouvelle offre politique qui pourrait permettre aux français de quitter le radeau de la méduse". Sauf quand cette offre est emprunte de naïveté et d'angélisme dangereux.
      Les échecs doivent aussi se comparer au regard des réussites. Les USA ont fait plus pour la France que contre elle. Nier cette vérité , c'est regretter une Europe hilterienne ou soviétique (et le montage vidéo de Asselineau est de la pure propagande).
      En outre, refuser l'existence même d'une domination Américaine (dont on a plus à gagner qu'à perdre), par complexe d'infériorité, est juste un ridicule.

      Supprimer
  2. J'ai dit ce que je pensais sur cette offre politique. Maintenant je vais vous dire ce que je pense à titre personnel : lors de la crise qui a suivi l'attaque chimique en syrie en septembre 2013, je me rappelle avoir entendu lors d'un débat, un syrien dire "l'iran porte aujourd'hui l'étendard de la dignité des peuples". Au même moment, j'ai bien été obligé de constater que la france portait comme un laquais la livrée des états unis. En tant que français, si je devais éprouver un sentiment d'infériorité, ça serait vis à vis de l'iran et pas vis à vis des états unis. J'ajoute que je ne considère pas les états unis comme un ennemi, en dépit de les avoir vu abandonner tous leurs fondamentaux. J'espère que vous m'avez bien compris, monsieur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous pensez que les États Unis considèrent la France? Vous êtes plus adeptes des beaux discours bues à la télévision. Les faits sont là : en 2003 quand la France a refusé une intervention en Irak s'en est suivi des paroles abaissantes pour notre pays en plus avec un embargo sur produits français. Si c'est ça que vous considérez comme ami vous me faites rire monsieur

      Supprimer
  3. Rigolo comme description, surtout celle du programme qui serait "un boniment national-populiste pur jus, résolument paranoïaque, voire anti-occidental"
    C'est Jean Moulin qui serait content d'apprendre ça, vu que son programme est un copié/collé de celui du CNR.
    En tout cas merci, j'ai bien ri. :-)

    RépondreSupprimer
  4. http://latlantiste.blogspot.fr/p/comprendre-lempire.html

    http://www.amazon.fr/COMPRENDRE-LEMPIRE-Alain-Soral/dp/284628248X

    Bon faut comprendre quel empire au final? On est perdu nous!

    RépondreSupprimer
  5. Ce site est grotesque, j'ai lu partiellement vos articles ça vole pas haut.
    Voici justement des exemples de la diplomatie américaine :
    https://www.youtube.com/watch?v=STpWVZiv4l8
    https://www.youtube.com/watch?v=ChJBitic0P8

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, c'est l'objectif : éviter de s'envoler pour garder les pieds sur terre. De votre côté, continuez à voler ! Comme disait l'autre : quand les couillons voleront... -)

      Supprimer
  6. Amusé !

    Un pseudo patriote néoconservateur qui est en adoration pour la puissance étrangère qui nous espionne copieusement et veut nous enfoncer dans TAFTA.

    Mais qu'est ce que peut bien vouloir voter un tel "patriote" ?

    Y a quelle offre politique pour un zozo tel que toi ? Monte vite un parti, je suis certain que tu auras les caméras de France Télévision et BFM. Beaucoup moins que tu obtiendras ne serait ce qu'un 1 % de la population avec toi.

    Tiens, qu'est ce qu'il pense de la Souveraineté Nationale le patriote ?

    Laisse moi deviner : Repli sur soi !

    Ah sinon, pour ta gouverne, la France est toujours un empire. Si tu veux, on peut papoter FRANC CFA pour que tu comprennes des petits détails qui t'échapperaient.

    Des bisous et merci pour la bonne minute de rigolade que tu m'as offert !
    ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci aussi à vous ! Sans vous je ne serais rien. Vous m'inspirez tellement dans le domaine du rire...
      J'avoue, me suis senti l'envie de vous imiter. Ouaih, je sais, je ne suis pas encore super comique comme vous... mais j'apprends ;-)

      Supprimer
  7. Sur un dossier de Asselineau, sur son site UPR, consacré à Robert Schuman, on peut voir une photo de ce dernier tenu au bout de ficelles, tel un pantin dont le maître serait la CIA via des officines. Dans cette lecture, la construction européenne depuis ses origines serait le cheval de Troie de l’hégémonie américaine.

    Le Nationaliste Asselineau combat cela de toutes ses forces. Cela l’amène à aller partout et « ne rejeter aucune invitation  », a remarqué Jean-Yves Camus. Comme ce 8 avril 2010, où il mène une réunion publique au Local 92, à Paris, tenu par un certain Serge Ayoub, alias « Batskin » (3) : « Je ne savais pas du tout où je mettais les pieds (sic !) et je ne connaissais pas Monsieur Ayoub […] J’ai donné ma conférence devant une cinquantaine de personnes, mais nous n’avons strictement aucun lien avec ces groupes. »

    « Malgré sa rhétorique basée principalement sur le rejet du ‘‘Système’’, François Asselineau reste un homme ancré à la droite de la droite, analyse Rudy Reichstadt. A mon avis, son objectif est de faire une sorte d’OPA sur le public séduit par les discours complotistes de sites comme le Réseau Voltaire ou Égalité et Réconciliation, d’Alain Soral, qui récusent la pertinence du clivage droite-gauche. Je crois qu’il y voit un potentiel électoral à exploiter. »

    Jean-Yves Camus se risque à une autre hypothèse : «  On peut imaginer qu’il distraie les électeurs du Front national. Candidat bien sous tous rapports, il peut détourner ceux qui sont séduits par le souverainisme et la droite dure. »

    (3) Serge Ayoub dirige les Jeunesses nationalistes révolutionnaires. Le gouvernement a depuis procédé à sa dissolution à la suite du meurtre de Clément Méric, dans lequel certains de ses membres auraient été mêlés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "selon Rudy Reichstadt" .... tout est dit... il n'y a pas mieux pour se discréditer.
      Le pur chien de garde qui sert la Hotdog ...isation des esprits.

      Supprimer
  8. Dans une vidéo de l'Agence Info Libre du 17 avril 2014 sur Youtube, le censé nouvel économiste de l'UPR, Vincent Brousseau, ancien fonctionnaire de la BCE, recommande des "taxes confiscatoires". On aurait pu espérer d'un économiste de la BCE qu'il montre un plus grand respect du droit de propriété contre l'arbitraire et la spoliation étatique. Bravo à son nouveau chef Asselineau !

    Voila ce que les adversaires de l'Europe nous vendent : la "souveraineté nationale", c'est à dire le pouvoir absolu d'une classe politique  française qui puisse nous contrôler d'avantage (dévaluer notre monnaie, user de la planche à billet à des fins électorales, limiter notre liberté d'expression, voler le fuit de notre travail par toujours plus d'impôt...).

    N'oublions pas que nos politiciens sont une menace, qu'ils soient régionaux, nationaux ou européens. L'existence d'un contre-pouvoir Européen, de même que l'idée de droit international sont des bienfaits qui nous protègent. Oui Vincent Brousseau, comme son mentor, a raison de dire que le "peuple européen" est un mythe. Mais l'idée de "souveraineté nationale" est elle aussi un mythe, qui de plus nous expose à tous les abus. C'est Manuel Valls qui a censuré Dieudonné et manipulé le Conseil d'Etat. C'est la Court de Justice Européenne qui rétablira la liberté d'expression en France.  A méditer !  

    Enfin, n'oublions pas aussi que les extrême-droites sont des mouvements opportunistes qui tiennent des discours en fonction de ce qui est le plus rentable pour elles. Nul étonnement alors à ce qu’elles reprennent à leur compte des analyses anti-impérialistes et/ou anti-capitalistes, voire même parfois slogans et codes graphiques de l’extrême gauche, entretenant un confusionnisme malsain qui peut que les servir. Elles ont aussi tout intérêt à recruter dans les rangs de gauche (ce qu'il se passe tant au FN qu'à l'UPR) et à toucher un public peu politisé mais susceptible d’être intéressé par ses thèmes, avant qu’il n’ait un jour l’occasion de se forger une conviction plus saine; il ne faut ainsi pas s’étonner si les milieux fachos et conspirationistes recrutent énormément parmi les lycéens et étudiants d'autant que la qualité des cours d'Histoire est, hélas depuis plusieurs décennies, de plus en plus pauvre, ce qui arrange fort bien ces boutiquiers pour élaborer et diffuser leurs manipulations avec des approximations, des non-dits, des falsifications, syllogismes, sophismes, amalgames, et des omissions volontairement politiciennes.

    RépondreSupprimer
  9. La formidable progression de l’UPR de Asselineau à Villeneuve-sur-Lot

    * 2013 (législative partielle) AVEC le soutien de DLR :

    189 voix sur 32.848 suffrages exprimés = 0.57 %

    * 2014 (européennes) :

    16 voix sur 7.117 suffrages exprimés = 0,23 %.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,

    je me demande si vous ne seriez pas d'extrême droite vous même, Atlantiste ? Car après tout, votre article se termine tout de même par une conclusion des plus "complotistes" ...

    RépondreSupprimer
  11. François Asselineau est un charlatan manipulant l'Histoire à des fins politiques et jouant sur la fibre antiaméricaine de certains français.

    Dans sa conférence sur l'Histoire de France il affirme que nos ancêtres seraient les Gaulois, alors qu'il est de notoriété publique qu'il s'agit de propagande issue de la 3éme République afin de créer un sentiment national, dans une France qui se cherche identitairement.

    http://www.academia.edu/2365478/Nos_ancetres_les_Gaulois_histoire_dun_mythe_national

    http://www.contreculture.org/AH%20Gaulois.html

    http://www.inrap.fr/via_podcast/p-1784-Le-mythe-gaulois.htm

    Quiconque d'instruit se rendra compte que François Asselineau est un bonimenteur et que ses lectures historiques sont malhonnêtes et partielles.

    Par exemple dans une autre de ses conférences, sur les États-Unis, ce dernier se contente de réduire la révolution américaine à une sorte de guerre de taxes et n'étant qu'une révolution de riches colons, il ne mentionne que l'étincelle de la Boston Tea Party sans tenir compte des conditions antérieures primordiales.

    Ainsi dans sa lecture historique François Asselineau omet volontairement la proclamation royale de 1763 ainsi que la volonté des colons d'être représentés et de voter leurs propres lois.

    Sa version manipulatrice lui permet de justifier un certain antiaméricanisme, les Américains étant des individus ne recherchant que la richesse et la puissance et non la liberté contrairement à la France qui elle se pare des meilleures vertus.
    Ainsi la France serait émancipatrice des peuples, dans sa lecture, partisane et malhonnête, les divers viols de traités et l'annexion forcée de la Bretagne, de la Corse, etc… n'existent pas; la colonisation est minimisée, elle aurait même eu des aspects positifs !
    Toutes ces grossières manipulations lui permetent ultérieurement de désigner les États-Unis comme étant un ennemi héréditaire de la France, et nos valeurs seraient forcément diamétralement opposées.
    François Asselineau est bien un charlatan manipulant l'Histoire et les esprits non attentifs et/ou possédant une culture parcellaire dans le seul but de faire avancer ses "propres" desseins politiques.

    RépondreSupprimer
  12. 21 septembre 2013
    Hier soir vendredi, à Saint-Aubin-sur-Gaillon, le Sieur ASSELINEAU présentait l'une de ses nombreuses conférences, intitulée « LA CONSTRUCTION EUROPÉENNE EST-ELLE ENCORE DÉMOCRATIQUE ? ».
    Je m'y suis rendu en tant que spectateur et globalement ce fut insupportable dès les premières minutes tellement l'orateur mélange et déforme tout, volontairement, pour tenter de convaincre et rallier à sa cause politique son public (pas très nombreux, confidentiel dira-ton pour être aimable); il n'a d'ailleurs que très peu de mal à le faire tant les auditeurs étrangers au département de l'Eure (venus d'où ?) sont militants et inconditionnels à sa cause comme tous bons encartés.
    Quant aux autres, - il devait bien y en avoir une dizaine -, par manque d'un minimum de culture historique, ils gobaient d'un bloc les soit disant "analyses" du tribun qui, au passage, donne l'air de s’auto-satisfaire en s'écoutant parler.
    Bien que légèrement modifiée, mais en plus excessive dans les trop nombreuses inexactitudes volontairement trompeuses, cette conférence - en fait, cette propagande - avait lors de sa première été présentée à l'école Polytechnique, dont les étudiants polis sur l'instant s'étaient par la suite tellement gaussés dès la sortie qu'ils restent encore nombreux à continuer de rire du ridicule de cette présentation ubuesque.
    Le "comique caporal de l'ENA" comme il en est resté dans les mémoires. (Précision : Le Sieur ASSELINEAU étant un ancien élève de l'ENA).
    Il ne m'étonne donc plus que le Sieur ASSELINEAU n'ait jamais produit aucun livre concernant les sujets qu'il aborde, devant savoir que les historiens, les économistes, et autres titulaires de chaires universitaires ainsi que les journalistes spécialisés (dont aucun de toutes ces représentations professionnelles n'est présent dans son association) lui démonterait ses argumentations fallacieuses en moins de deux minutes chrono.
    Sociologiquement, il était cependant intéressant d'assister à cette piètre prestation aux fins de se rendre compte une fois de plus, mais avec certitude établie, que ce Sieur pratique des artifices trompeurs et globalement nauséabonds.
    Tel que l'écrivait un intervenant, ici même dans les divers commentaires lus, cette UPR est réellement une Union Pour Rire, ce qui finalement détends un peu le sage n'ayant pas souvent d'humoristes venant nous divertir dans notre belle Haute-Normandie, et si proche de notre médiéval forteresse et non moins magnifique château Gaillard des Andelys doté de son superbe point de vue qui lui ne saurait tricher...

    http://www.limpartial-andelys.fr/2013/09/16/pour-le-patron-de-lupr-leurope-est-une-oeuvre-de-guerre/

    RépondreSupprimer
  13. Eh les complotistes ! J'ai fait un autre truc pour vous ;-)

    http://latlantiste.blogspot.fr/2014/05/union-populaire-republicaine-pour-nous.html

    RépondreSupprimer
  14. A l'antipode de l'UPR qui étaye toutes ses analyses d'arguments sourcés et vérifiables par tous, cet article se contente d'amalgames grossiers et de comparaisons douteuses à la limite de la diffamation.

    On peut ne pas aimer l'idée que les Américains sont à l'origine de la construction Européenne mais lorsque l'information émane de documents déclassifiés du gouvernement américain lui-même, il devient difficile de faire passer cela pour un complot à moins de se voiler sérieusement la face.

    Les américains défendent simplement leurs intérêts nationaux, pourquoi ne pourrions nous pas faire de même ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Diffamation", pourquoi pas "atteinte à la sureté de l'état"... et vous me parlez de "sérieux" !!!!!!!!! On voit direct le niveau où vous situez la liberté d'opinion ! Rien d'étonnant qui justifie de vous combattre.

      Oui, les USA défende leur intérêts : à nous de faire pareil ! Mais pas en pétant plus haut que notre cul ...et en disant systématiquement l'inverse des USA pour se singularisé (surtout quand ces intérêts sont commun).

      Supprimer
    2. Définition de diffamation : concept juridique désignant le fait de tenir des propos portant atteinte à l'honneur d'une personne physique ou morale.

      Et relisez-vous ! Asselineau serez, de votre propre plume :
      "un zozo ... résolument paranoïaque, voire anti-occidental" qui "pollue durablement le camp des patriotes" !
      Sans parler de l'amalgame systématique et complètement infondé à la "droite de la droite", à la limite du risible lorsqu'on connait le programme de l'UPR, directement inspiré de celui du CNR. Pas vraiment d'inspiration droitière !

      Les analyses de l'UPR ne sont dirigées ni contre ni pour les USA, elles s'évertuent à démontrer, preuves à l'appui, que l'Union Européenne dépouille progressivement leur souveraineté aux peuples (français entre autres) et que la seule façon de la regagner est d'en sortir.

      Supprimer
    3. Donc un mot comme "zozo" , « paranoïaque »,…et hop direct le tribunal ! Vous vous enfoncez dans vos rhétorique à la petite semaine pour masquer votre idéologie à la Poutine (tiens, pas étonnant que vous l'idôlatriez).

      Au fait, inutile de me prendre pour un con, en profitant de cet article sur mon blog pour faire votre propagande et étalez les propos du gourou pour recruter de futurs adeptes. Les témoins de jehovah, je connais ;-)

      NB : juste une info pour vous (allez, je suis sympa) : plus vous mettez des commentaires, plus vous augmentez le rating de cet article, si bien que google l’indexe encore mieux et le rend plus visible (truc d’ algorithme machin chose). Ah cette satanée technologie américaine ! Quoi Asselineau ne vous a pas mis en garde ! Je pense que la fatwa du prophète ne va pas tarder :-)

      Supprimer
    4. Votre blog me fais penser au journaux collaborationnistes de la france occupée... de talentueux éditorialistes y ont sévi... expliquant et parfois persuadent de nombreux patriotes des bienfaits de la victoire de l'allemagne et de la création de la grande europe (déjà? )... vous en êtes un digne héritier... honnête ou pas, j'adhère plus aux analyses "complotistes" d'asselineau, qu'à votre américanophile béate...

      Supprimer
    5. Bel exercice de rhétorique autour du mot "collaborationnistes" pour amalgamer "soutien" et "traîtrise". De Gaulle, si l'on suit votre sophisme, pourrait donc être tout aussi un collabo des USA.

      Le jour où vous accepterez l'idée que la France n'est pas une grande puissance civilisationnelle, ni politique, ni économique... vous comprendrez que votre combat est ridicule. Louis XIV, Napoléon et l'Empire français sont morts et la France est, et restera, un pays allié d’une puissance. Et vu l’offre, je préfère les USA.

      Quelle alternative ? On va inventer une énième 3e voie pour tenter de se singulariser et se donner des airs de pays, phare du monde, tel les Don Quichotte à la Chavez ou à la Tito ? Tous cela pour flatter l'égo d'une poignée de nationalistes comme vous qui mythonnent parcequ'ils s'ennuient de ne pas revivre les grandes parades militaires ou « populaires » d'antan à la gloire d'une idéologie glorifiante.

      Les peuples du monde entier veulent vivre selon les standards américains (même en Russie et en Islam, et oui !), ce n'est pas un hasard. Même les gens qui ne votent pas en France (et en Occident), cautionnent indirectement un système qui leur procure plus de bonheur et d’épanouissement personnel et humain que tout autre système. C’est une réalité à laquelle vous vous heurtez, malgré tout le mal que vous vous donnez à faire croire aux gens qu’ils sont malheureux.

      Au fond, vous n’en avez rien à foutre du bonheur des peuples, seul compte VOTRE névrose paranoïaque. Je ne sais pas moi… allez faire un tour à Disney, allez voir un bon match de baskett, allez draguer en concert, éclatez-vous le bide (au moins une fois) chez Burger King, faites de bons barbecues ! Sinon vous risquez d’être des éternels frustrés, en plus d’être les éternels personnes qui saoulent tout le monde dans leurs entourages. Et sur mon blog…
      .

      Supprimer
    6. " Votre blog me fais penser au journaux collaborationnistes de la france occupée... "

      Un journal qui aurait eu la même ligne éditorialiste que ce blog pendant la France occupée aurait été censuré et son directeur arrêté et soit fusillé ou interné dans un camps. Probablement que pour vous le nazisme n' était ni totalitaire et ni national-socialiste mais libéral-conservateur et fan de Bastiat, de Tocqueville et des Pères fondateurs de la nation américaine.

      D.J

      Supprimer
    7. Les USA voyaient d'un bon œil, après le carnage de 1945 et la folie meurtrière des européens qui les a obligé à intervenir une seconde fois en Europe et à sacrifier des centaines de milliers de jeunes américains, la création d'une Europe de l'ouest unie et démocratique (de préférence sur leur modèle libéral évidement...) et pour mieux résister au bloc soviétique. Et en conséquence l'ont aidé à se réaliser.

      Mais pour Asselineau cet intérêt même des USA à la construction européenne est la signe infaillible que l'UE n'est qu'une marionnette des premiers. La preuve ? le Département d'Etat et même la CIA s'en sont mêlés...CQFD !

      Voilà en quelques mots la logique grotesque de ce "conférencier".

      Supprimer
  15. Avant, la cinquième colonne en France c'était le PCF mais çà c'était avant;
    désormais elle renait avec l'extrême droite UPR.
    Et çà c'est maintenant.
    Avec Asselineau le le parano le changement c'est maintenant !
    http://gauchedecombat.files.wordpress.com/2013/05/parano-magazine_cover92.jpg

    RépondreSupprimer
  16. Il faut être conscients d'une chose, que M. Asselineau semble oublier, c'est que si la France quitte l'UE, alors cette dernière y perdra des plumes, et tous les pays du "Club Med".
    Lesquels resteront ? Allemagne, Bénélux, et Europe de l'Est. Et qu'est-ce que cela sinon un empire Allemand, si on s'en tient aux concepts de M. Asselineau ?

    Face à cet Empire, la France sera faible, très faible, tant numériquement qu'économiquement. Et, étant donné que depuis la découverte de la bombe atomique une guerre militaire est impossible entre la France et l'Allemagne, et que c'est uniquement par la guerre que la France a survécu aux empires, la conclusion s'impose : le poids de la France va encore diminuer.

    Autrement dit les thèses de M. Asselineau conduisent la France au désastre. Hélas pour la France si ses thèses prévalent un jour...

    RépondreSupprimer
  17. Les procédés argumentatifs de Asselineau reposent avant tout sur :
    - l'anachronisme,
    - le présupposé non mentionné
    - le syllogisme
    Le tout teinté d'une espèce de cryptomythologie des empires, voyant dans ce concept celui d'une bête qui se relève toujours, et que toujours la France, seule contre tous, parvient à vaincre.
    Ce discours est très efficace sur des esprits faibles et peu instruits car somme toute assez flatteur, mais il est évident qu'il est truffé d'absurdités notoires.
    Asselineau est un populiste clownesque.

    ML - Professeur agrégé de philosophie


    RépondreSupprimer
  18. L'UPR de François ASSELINEAU c’est les témoins de Jéhovah du souverainisme.

    RépondreSupprimer
  19. Quand on analyse bien ses conférences on voit que l'UPR ressemble en gros à une Commission Creel bis mais sans intellectuels, ni journaliste, ni publicistes. :D

    RépondreSupprimer
  20. Il ne faut réfléchir en termes de « droite et de gauche » mais surtout en terme de progressisme, conservatisme, réaction.
    Je viens de lire le programme de l'U.P.R de F. ASSELINEAU sur son site :
    Proposer un programme économique pour la France calqué sur celui du CNR qui est VIEUX DE 70 ANS est totalement réactionnaire et plus que ridicule.
    Cette personne est un pur réac !
    Pour mémoire :
    Une réaction désigne la politique prônant et mettant en œuvre un retour à une situation passée réelle ou fictive, selon le point de vue, révoquant une série de changements sociaux, moraux, économiques et politiques.

    RépondreSupprimer
  21. ASSELINEAU le complotiste n'est que l'idiot utile des antiaméricanistes primaires.

    RépondreSupprimer
  22. Cela fait maintenant plusieurs mois que je consulte les écris et les conférences de ce Monsieur Asselineau.
    Dans un premier temps, ses positions m'ont semblé intérressantes et dignes d'intéret.
    Par la suite, j'ai entrepris de verifier ses dires en utilisant différentes sources, les plus a-politiques possibles et décidemment il devenait de plus en plus intéressant à mes yeux.
    Enfin, j'ai tenté de trouver des critiques solides et étaillées des positions défendues par François Asselineau. Et là, rien... Ou plutot, pas grand chose, une espèce de soupe sans saveure...
    Pas d'arguments, pas de corps, pas de raisonnement construit, juste des réponse évasives d'ordre générale, un grand vide en somme.
    Alors j'ai cherché encore et je suis tombé sur cette page. Et là tout est devenu limpide, comme allant de soi. Je remercie tous les posteurs anti Asselineau qui ont répondu à cet article.
    Je vous remercie car du néant de vos arguments est née pour moi la certitude qu'il me faut prendre ma carte à l'UPR et je vais le faire de ce pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou pê l'as-tu déjà et tu viens nous servir un témoignage d'illuminé qui a découvert la vérité et son prophète ;-)

      On est désolé pour la "soupe" mais quand il y en a trop à dire, on est bien obligé de faire un mixte. On va pas passer notre vie dans la cuisine à critiquer chaque plat : vous trouveriez encore le moyen de nous imposer d'écouter vos récitations propagandistes de la secte

      Supprimer
    2. J'attendais bien une réponse de cet ordre mais là... quand même...
      Alors que dans mon premier message je constatais ta pauvreté d'argumentation tu recommence... Pire, alors que tu animes un blog propagandiste pro états-unien tu assimiles cette démarche à une idéologie sectaire.
      Cet assemblage de grands mots que tu penses être des phrases ne m'impressionne pas puisqu'il ne donne corp à aucune idée solide.
      Les patriotes ne roulent que pour leur propre pays, seul les colabos défendent la vision d'un "fédérateur venant du dehors".
      Ceci étant dit, je te souhaite un bon petit déjeuner puisque l'heure affichée sur ton blog est celle de la cote ouest des Etats-Unis, tu t'y trouve certainement et il était presque 6h30 lorsque tu m'as répondu.

      Supprimer
    3. Mince j'avais jamais fait gaffe pour l'heure. Merci, même si c'est un détail sans intérêt... mais bon, je vais changer de suite en réglant blogger car j'aime les choses carrées (mon côté rigoriste asselineau ;-).

      Désolé de te décevoir, je suis bien en France... et ma lignée y est depuis Charlemagne (mon arbre généalogique de famille remonte pas plus haut). Pas question de partir, j'ai une résistance à mener contre les collabos nationalisto-démagos pro Russes.

      Mais c'est super révélateur cette anecdote de l'heure mine de rien. Ca confirme bien votre paranoïa qui se base sur du vide pour monter des théories fumeuses. Je m'épate moi-même tellement j'ai raison sur vous.

      Supprimer
    4. Ca marche super ! Suffisait d'aller dans "paramètre" de blogger. En fait, ils proposent d'emblée à la création du blog l'horaire de la Californie où se situe Blogger.

      Désolé de t'avoir fait fantasmer sur un possible complot de la CIA au mon sujet.

      Supprimer
  23. J'aime beaucoup l' objectivité du billet , aucun recul critique, aucun argument, caricatures, amalgames et calomnies. Fallait -il s'attendre à meilleur traitement vu les étendards du site? L'UPR un parti d'extreme droite, en quoi? parce que la critique de l'UE est la propriété du FN peut être? avez vous déjà vu un parti d'extreme droite dénoncer les idéologies racialistes sous tendues par l'euro atlantisme promouvant sans même plus se cacher une guerre des civilisations, celle là même que votre chère Amérique a mis en oeuvre depuis bien longtemps dans sa fameuse guerre contre l'Axe du mal, la Bile à la main le fusil de l'autre? Est ce une théorie du complot que de présenter arguments et faits, toute preuve à l'appui de ce que l'on dénonce?

    RépondreSupprimer
  24. A la question: est ce qu'il y'a un pays 'gentil', sainte nitouche, entiérement respectueux des droits de l'homme au monde, la réponse est non.

    C'est "non" pour la France vu que c'est un empire: les iles françaises ne le sont pas devenu par un accord mutuel entre l'hexagone et leurs populations colonisées, idem pour les ex colonies genre l'Algérie, ..., le pétrole de TOTAL ne pousse pas sur les arbres ni n'est extrait en France, or les 130 pays où TOTAL exploitent ne sont en général pas très riches et on imagine qu'il y'a un gros paquet d'argent qui passe dans les mains de certaines personnes haut placées politiquement dans ces pays pour favoriser son exploitation à moindre coût, l'uranium exploité par EDF ne pousse lui non plus pas en France, là aussi il seraient intéressant au pays des droits de l'homme et de la liberté d'expression d'avoir toute la transparence sur d'où vient les matières premières, idem comme sur tout ce qui vient d'ailleurs, comme beaucoup de nos fruits et légumes exotiques et tropicaux, preuves tangibles de nos liens avec nos anciennes colonies, idem pour les vétements Décathlon fabriqués en Chine, au Vietnam, en Tunisie, au Maroc, ... que 3 des 10 plus grosses richesses françaises sont dans le luxe ce qui prouvent ce à quoi une certaine partie de la population pense, le luxe étant le contraire de l'essentiel.

    Quand aux USA, c'est dans le même genre mais en plus intense vu que le pays est le fruit du vol de leur terre aux indiens d'amériques par des anglais comme par des français et d'autres européens d'ailleurs.

    Et oui, pour obtenir quelque chose, il faut soit l'acheter donc devenir dépendant du vendeur, soit la voler, soit en hériter, soit l'obtenir en don, se marier avec celui ou celle qui la possède, trouver un troisième laron qui va la voler ou l'acheter pour vous, ... mais en attendant il faut agir pour.

    A la question Asselineau est il sérieux, la réponse est non: par ce que ce monsieur est un fin calculateur, sait donc que l'UE va s'écrouler comme l'URSS et veut le maintien de l'Etat français et donc de 'notre' "zone habituelle d'influence" c'est à dire la francophonie ou autrement dit l'empire français...

    Il veut aussi maintenir et accroitre l'importance et les privilèges de la caste des fonctionnaires et comble du ridicule en appelle aux 30 glorieuses (qui sont issuent du plan marchal avec ce qui fut la première américanisation de la France cf http://www.youtube.com/results?search_query=les+30+glorieuses&aq=f&webm=1

    Comme contradiction on ne peut mieux faire: 30 glorieuses = américanisation mais il faut se désaméricaniser... Il ferait mieux de s'instruire le Asselineau au lieu de nous raconter des balivernes genre rétablir la démocratie (il n'y en a jamais eu de vraie, et comme on ne peut rétablir ce qui n'a jamais été établi, ... Et en plus il est en contradiction avec M. Chamagne son responsable défense...)

    CQFD Le culturel, les droits de l'homme, la France symbole de la liberté, ... blablabla et tralala, les faits sont têtus et la France vie sur ses acquis obtenus ailleurs dans ses colonies (de là d'où viennent nos immigrés pour faire les sales boulots cf sur les chantiers publics, en maçonnerie, pour vider les poubelles, ...), et les français qui travaillent à 46% dans des bureaux ou dans de l'administratif ont pris la salle habitude de tourner en rond dans des discours sans fin qui n'ont qu'un seul but: faire perdre son temps pour ne rien faire sous couvert de discussions démocratiques.

    Heureusement que Léonard de Vinci, Dali, où tous les actifs de ce monde n'attende pas l'unanimité démocratique pour réaliser quoi que ce soit sinon comme Asselineau ils n'auraiet rien fait de concret.

    Pour ce qui est du complot planétaire, le mieux est de lire les actions des actifs de ce monde dans le reigne des oligarchies aux éditions plon par Alain Quota.

    RépondreSupprimer
  25. Je voudrais simplement demander à Mr l'Altantiste :

    Quel constat il fait de l'état de l'union européenne ? Est ce que selon lui, c'est une machine qui fonctionne bien ?

    Est ce que selon lui, la construction européenne a apporté "du mieux" pour les peuples Européens ?

    Comment se fait il selon lui, que l'Europe, malgré ces nombreux atouts connaissent autant de difficultés économiques ?

    Et enfin, Mr l'Atlantiste, dites nous, quel serait l'état des pays Européens si les USA ne nous aidaient pas autant ?

    Que serions nous sans les USA ??

    Merci de nous dire votre point de vue sur ces questions précises, au lieu de critiquer les propositions de autres, dites nous ce que nous devons faire, pour qui nous devons voter et comment nous devons considérer les actions des USA en Europe et dans le monde ??

    S'il vous plait, j'ai grandement besoin de vos idées et surtout de vos recommandations éléctorales.

    Michael Soifran Linoassé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aide? Avec interet.USA a gagne le plus dans cette histoire

      Supprimer
  26. Mais qui est François Asselineau, le souverainiste sans page Wikipedia ?

    Thèses, parcours, entourage, d'un obsédé du complot américain
    Qui est-il ? Ancien proche de Charles Pasqua, l'énarque François Asselineau a créé en 2007 "l'Union Populaire Républicaine", un parti "ni de gauche ni de droite" qui revendique 5900 adhérents. Peu invité par les médias, Asselineau, qui préconise une sortie de la France de l'Otan, de l'euro, mais aussi de l'Union Européenne, était le week-end dernier l'invité politique principal de Laurent Ruquier dans "On n'est pas couché" sur France 2. Portrait, parcours et entourages d'un politique qui voit la main des États-Unis derrière des entités aussi diverses que l'UE, l’État islamique, ou même le Front National, puisque "Marine Le Pen est payée pour pourrir mon discours".
    "De nombreux téléspectateurs s'interrogent : qui c'est? Pourquoi lui?". C'est ainsi que Laurent Ruquier lance, samedi 20 septembre, son invité François Asselineau, président de l'UPR, Union Populaire Républicaine. "Ca fait à peu près un an que je reçois des tweets ou des messages sur Facebook : pourquoi vous n’invitez pas Asselineau?", explique Ruquier pour justifier son invitation.
    Dans l'émission, Asselineau expose ses thèmes centraux, la sortie de l'Otan, la sortie de l'Union européenne, ou encore son opposition à l'intervention en Irak contre l'organisation de l'Etat islamique.

    http://www.dailymotion.com/video/kmyxa4bni5aTeO8V67o?start=4

    Asselineau, est de fait, peu invité dans les médias. Contacté par @si, il dénonce une "anomalie". "Aux Européennes, on a fait 76 000 voix, soit plus que le NPA qui a obtenu 74 000 voix . Or Poutou et Besancenot ont été invités dans Mots croisés, pas moi": Il explique avoir dû saisir le CSA pendant la campagne des élections européennes, pour avoir accès aux médias. Il a finalement été interviewé par Bourdin sur RMC. On repère en 2012, un passage dans l'émission "Ce soir ou jamais" (Taddei signifie ici son étonnement d'avoir été souvent interpellé pour l'inviter). Asselineau, nous en avons parlé nous-même dans une émission consacrée à Wikipedia car il se plaignait précisément de n'avoir pas de page Wikipédia (étonnamment, il en a dans d'autres langues, mais pas en français, les "wikipédiens" ayant estimé que... ses références dans les médias traditionnels sont trop peu nombreuses).
    Et dans Envoyé spécial qui consacrait une enquête à Wikipédia, il était interviewé pour s'en plaindre :

    http://www.dailymotion.com/video/k6fkO0S8OunZHP8V6cd?start=2

    RépondreSupprimer
  27. Sortie de l'UE, de l'Euro et de l'OTAN
    Qui est donc François Asselineau, l'homme sans page Wikipedia ? Pas de page, et pourtant, il s'exprime abondamment sur internet, par son site. Sur le plateau de Ruquier, il assure que le site s'est "hissé au tout premier rang des sites politiques français pendant les Européennes". On peut y prendre connaissance de ses positions dans de nombreuses vidéos, vues en moyenne entre 10 000 et 150 000 fois (un score pas extraordinaire au regard du succès que peuvent remporter certaines vidéos virales). Son programme est décliné en vidéo (5 heures au total). On trouve surtout toute une série de conférences en vidéo, toutes autour de la critique de l'Europe: "Qui gouverne la France en Europe?", (150 000 vues), une autre où il décrit l'Union Européenne comme une dictature, on y reviendra. Son compte Twitter n'est pas particulièrement suivi, par rapport à d'autres politiques : 8200 followers

    Son parcours est celui, classique, d'un énarque de droite, aux lisières de l'extrême-droite : il a occupé les fonctions de directeur de cabinet auprès de minis­tres du gou­ver­ne­ment Juppé (1995-1996), avant de rejoindre en 1999 le RPF de Philippe de Villiers et Charles Pasqua. Entre 2000 et 2004, il occupe des postes de conseiller aux côtés de Pasqua, alors pré­si­dent du Conseil géné­ral des Hauts-de-Seine. Toujours avec Pasqua, alors allié à Jean Tibéri il est élu sur une liste de droite dis­si­dente aux muni­ci­pa­les pari­sien­nes de 2001. Le 25 mars 2007, il crée son parti, l'UPR, après avoir milité quelques mois au RIF (Rassemblement pour l'indépendance de la France) de Paul-Marie Couteaux (aujourd'hui militant au Rassemblement Bleu marine). En 2012, il souhaite se présenter à l'élection présidentielle mais n'obtient pas les 500 signatures. En 2013, il se présente à la législative partielle de Villeneuve sur Lot, dans la circonscription de Jérôme Cahuzac, comme trois autres recalés de l'élection présidentielle. Il obtient 0,58% des voix. Et en 2014, aux élections européennes, il obtient 0,41% des suffrages.
    Asselineau, ancien du RIF de Couteaux, est-il proche du FN ? Interrogé sur ce sujet par Ruquier, il assure être "l'un des opposants les plus résolus au FN". Il s'en démarque en assurant n'avoir "rien à voir avec un mouvement de stigmatisation d’une partie de la population". Mais il s'en démarque aussi en allant encore plus loin sur la question de l'Europe. Il assure que le FN ne propose pas de sortir de l’UE, contrairement à son parti, et propose d'en sortir avec l'article 50 du Traité de l'Union européenne, qui prévoit une sortie officielle et juridique de l'Union Européenne. Il ajoute aussi : "Nous voulons également sortir de l’Otan". Otan qu'il considère comme le cheval de Troie des États-Unis. "Les Français élisent des marionnettes, tout est décidé par l'Otan, la BCE et la commission européenne", dénonce-t-il.

    RépondreSupprimer
  28. Mc Cain a-t-il rencontré al Baghdadi ?
    Une chose est sûre, pour lui, les États-Unis sont partout. Y compris derrière l'organisation de l’État islamique. Asselineau est d'ailleurs interrogé sur ce sujet dans "On n'est pas couché", comme on le voit dans l'extrait ci-dessus. Interrogé sur la notion de "guerre juste" et notamment contre le groupe de l'EI, il répond seulement : "Qui finance l’État islamique?". Mais dans cet article, il va plus loin. Il cite des médias russes assurant que l'occident soutiendrait l'EI. Il en veut pour preuve une photo, diffusée sur les réseaux sociaux, du sénateur John Mac Cain rencontrant, en mai 2013, en Syrie, un homme qui ressemble à Al Baghdadi, le "calife" de l'EI. L'idée étant de montrer que l'EI serait une création des États-Unis. Même si l'authenticité de la photo semble improuvable, et fait l'objet de discussions passionnées et non conclusives sur Wikipedia, elle est reprise, sans surprise, sur de nombreux sites comme le réseau Voltaire.

    http://www.arretsurimages.net/articles/2014-09-24/Mais-qui-est-Francois-Asselineau-le-souverainiste-sans-page-Wikipedia-id7078

    RépondreSupprimer
  29. Et l'Union Européenne elle-même, serait une création des États-Unis. Dans ce document, intitulé très explicitement "De Pétain à la CIA, la face cachée de Robert Schuman", Asselineau présente la construction européenne, dès ses origines, comme une création des Etats-Unis. Une thèse qu'il développe avec ce petit schéma :

    http://www.arretsurimages.net/media/article/s71/id7078/original.74715.demi.jpg

    Contacté par @si, il développe sa vision de l'Europe, assurant qu'elle comporte un "principe racialiste". Il cite le discours de Victor Hugo sur les "États-Unis d'Europe", qui serait un appel à coloniser le reste du monde. "L'Europe est un apartheid qui entraîne le monde blanc à la guerre contre le monde arabo-musulman, contre la Russie et contre la Chine", assure-t-il. L'Europe veut atteindre la souveraineté nationale de la France : il en veut pour preuve la suppression du crime de "Haute trahison et de sureté contre l'Etat" supprimé en 1993. "Est-ce par hasard si c'est après l'adoption du traité de Maastricht", glisse-t-il. En réalité, l'article avait été réécrit comme l'explique la fiche Wikipedia, car trop flou.

    RépondreSupprimer
  30. "Marine le pen est payée pour pourrir mon discours"
    Les États-Unis seraient donc derrière l'État Islamique, et derrière l'Europe. Mais pas seulement. Autre création américaine : le FN de Jean-Marie Le Pen. Une tribune du Plus du Nouvel obs a retrouvé cet extrait, édifiant :
    "Les Américains ont acheté les élites du monde occidental. (...) Vous savez où est actuellement John Major, le premier ministre britannique, celui-là même qui a fait avaler le traité de Maastricht aux Britanniques (...)? Et bien il est actuellement au Fond Carlyle, le fonds qui gère la fortune Bush, de Ben Laden, dirigé par l'ancien directeur adjoint de la CIA, le fond qui embauche le demi-frère de Sarkozy, le fond qui a comme représentant en France Yves de Chaisemartin qui possède 25% du magazine Marianne, magazine qui fait la promotion de Marine le Pen pour faire élire Monsieur Strauss-Kahn dans un an". (...) Le FN est l'élément clé pour maintenir le système en France. (...) Il a été inventé en 1983 par Monsieur Mitterrand et Attali qui ont donné ordre aux médias de le faire mousser. Qui a financé le FN entre 1985 et 1992 ? C'est Pierre Ceyrac, le bras financier de la secte Moon, Causa international, c'est la CIA et c'est la famille Bush qui est derrière".
    Et d'ailleurs, vous ne le saviez pas, l'objectif de Marine le Pen elle-même est de nuire à François Asselineau. Celui-ci explique : "elle est chargée de polluer mon discours. Elle nous a envoyé des gens pour pomper ce que je dis, tout en le soupoudrant d'ordures sur les immigrés pour être bien sûre de pourrir mon discours. C'est ça, elle est payée pour ça".

    http://www.dailymotion.com/video/k50STUb3AvdvDF8VpJN?start=1

    RépondreSupprimer
  31. 11 septembre : "on laisse les gens penser ce qu'ils veulent"
    Dans les discours ou les écrits d'Asselineau, c'est donc le complot américain, multiforme mais permanent au moins depuis la Libération, qui est la clé principale, voire unique, d'explication du monde. A la différence d'autres figures intellectuellement proches de l'extrême-droite, cet anti-américanisme est exclusif de toute trace d'islamophobie, de racisme, ou d'antisémitisme. Mais il aurait été étonnant qu'il ne croise pas le chemin de quelques dieudonno-soraliens, et autres skinheads. Sur le plateau de Ruquier, lui est reprochée la tenue d'une conférence en 2010 dans le local du skinhead Serge Ayoub, leader du mouvement d'extrême-droite Troisième voie. Asselineau assure... qu'il n'avait pas d'autre local pour s'exprimer, et qu'il ne savait pas alors, qui était Ayoub. "J'ai fait 280 conférences, dont certaines devant les amis du Monde diplomatique et on ne me parle que de celle-ci" déplore-t-il.Soral ? Le polémiste antisémite lui a proposé de le rejoindre, (Soral l'explique dans cet article). Refus d'Asselineau : Soral ne respecte pas notre charte, explique-t-il. "Nous bannissons toute stigmatisation d'une partie de la population". Depuis son refus, Soral multiplie les vidéos pour insulter Asselineau.
    Que penser de la galaxie qui l'entoure? Patrick D'Hondt, qui se présente dans plusieurs vidéos comme porte-parole et délégué départemental en Seine-Saint-Denis de l'UPR, rappeur connu aussi sous le nom de Tepa, fondateur par ailleurs de la web TV Meta TV, qui se présente comme le "média public de la résistance". Sous le pseudo de Tepa, il participe à un concert du "bal des quenelles", cérémonie lancée par Dieudonné "pour récompenser les personnalités, qui par leurs actions ou leurs paroles, ont dénoncé l'idéologie dominante ou apporté leur soutien à l'humoriste." (Le concert est visible ici, et la remise de prix par Dieudonné ici). On le voit aussi dans une manif pro-Dieudonné, interviewé par l'AFP. Mais Asselineau assure que Tepa "s'est baptisé lui-même porte-parole" et qu'il a quitté l'UPR il y a trois ans, en même temps qu'un autre militant proche de Dieudonné, Erick Mary, (décédé depuis). Un communiqué avait été publié pour expliquer le départ de Mary, à la suite d'une vidéo dans laquelle il avait incrusté des ananas, symbole faisant référence à Dieudonné.

    RépondreSupprimer
  32. Autre personnage controversé, invité d'une université d'été de l'UPR en 2012 à une table ronde "démocratie, souveraineté et résistance", Alain Benajam, co-fondateur du réseau Voltaire avec Thierry Meyssan, (pour lequel, rappelons le, aucun avion ne s'est écrasé sur le Pentagone le 11 Septembre 2011). "Il n'a pas été question du 11 septembre dans le débat, répond Asselineau à @si. Nous l'avons invité car il a une vision anti-impérialiste du monde". Invités de la même table ronde : Etienne Chouard, (figure en 2005 du non à la constitution européenne, qui flirte maintenant avec le mouvement d'Alain Soral, nous l'évoquions ici) et Robert Ménard, ex-président de Reporters sans frontières, nouveau maire de Béziers, où il a été élu avec le soutien de Marine Le Pen (comme quoi Asselineau n'ostracise pas toujours les satellites du FN).

    http://www.arretsurimages.net/media/article/s71/id7078/original.74718.demi.jpg

    Tout ceci nous amène à la question fatidique : quelle est la position de l'UPR sur le 11 septembre ? Asselineau entretient le doute : "Il y a des sujets que nous n'évoquons pas car trop clivants. Nous laissons les adhérents libres de penser ce qu'ils veulent". Et, elliptique : "Nous ne sommes ni myopes ni presbytes". Et lui-même ? Il refuse catégoriquement de donner sa propre position sur le sujet. "Je ne vous le dirai pas. Aurait-on demandé à de Gaulle, en juin 40, quel est son point de vue personnel sur tel ou tel sujet?" Sans réplique.

    Par Laure Daussy le 24/09/2014 @si

    http://www.arretsurimages.net/articles/2014-09-24/Mais-qui-est-Francois-Asselineau-le-souverainiste-sans-page-Wikipedia-id7078

    RépondreSupprimer
  33. Enquête : Qui est vraiment l’UPR de Asselineau ?
    http://www.marianne.net/Qui-est-vraiment-l-UPR_a239725.html

    RépondreSupprimer
  34. L'UPR est un parti de cas sociaux et de neuneus paumés ratissés dans les poubelles du web et dans les cafés, principalement parisiens, dont le chef de bande est avant tout un bonapartiste paranoïaque et jaloux.

    RépondreSupprimer
  35. Il y a chez beaucoup d'adhérents de l'UPR des comportements qui font penser à une secte.

    La communication de ASSELINEAU tient de la désinformation, il manipule trop les faits et l'Histoire.

    Au début il parait sympathique mais avec le temps on se rend plus ou moins vite compte que c'est un malade !

    La propagande de ASSELINEAU sur internet et dans ses conférences lui est essentielle pour soumettre ses adhérents en empêchant tout esprit critique, par censure directe, afin de mener à bien l’acceptation sans nuance des idées de son parti mais qui au final ne sont que ses propres idées.

    Enlevez ASSELINEAU de l'UPR et il ne reste qu'une coquille vide.
    C'est le principe de toutes les sectes.

    RépondreSupprimer
  36. On nage en plein délire sur ce site.
    Pure propagande de A à Z.
    J'arrive pas à croire à une telle bêtise et mauvaise foi.

    Après pas mal de vérification, il s'avère que F. Asselineau a raison dans tout ce qu'il avance, les sources sont justes, les commentaires qu'il apporte et les faits qu'il décrie sont avérés par la plupart des intellectuels, FA a été malin et n'a pas pris de risques, et de toute façon il n'y a pas de risque à prendre pour dénoncer un état voyou tel que les USA (dont le senat a dernièrement refusé 6x d'interdire la vente d'armes aux personnes présentant des troubles psychologique grave, et validé un contrat de 64 milliards de dollars d'opération militaire extérieur sans aucun interêt national, juste pour envahir, tuer, coloniser puis atteindre son concurrent communiste, but 1er de l'union européenne)
    Ce qui est sur, c'est que tu n'as rien de français, et que ce site est faux. c'est une honte à la nation française et son peuple.
    Tu ne dois même pas habiter dans nos frontières.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " il s'avère que F. Asselineau a raison dans tout ce qu'il avance, les sources sont justes, les commentaires qu'il apporte et les faits qu'il décrie sont avérés par la plupart des intellectuels" tu crois réellement ce que tu dis ?? Asselineau dit tellement de conneries. c'est marrant qu'il adore faire des conférences où il peut parler tout seul sans aucuns contradicteurs. par contre, quand il s'agit de débattre, là il est juste pathétique. parler tout seul est tjs facile mais parler quand des gens vous contredisent c'est bcp plus dur

      Supprimer
    2. "n état voyou tel que les USA" l'antiaméricanisme est un déctecteur de cons. regarde un peu toutes les inventions: une grande partie sont américaines. sans les usa, le monde serait bcp moins développé. manifestement, tu ne sais pas ce qu'est un état voyou. "e senat a dernièrement refusé 6x d'interdire la vente d'armes aux personnes présentant des troubles psychologique grave" en france, on interdit bien aux honnêtes citoyens d'être armé et de se défendre seuls les criminels peuvent être armés et peuvent agresser les gens. lisez mes commentaires en dessous de l'article: http://www.contrepoints.org/2014/11/21/188895-le-droit-de-porter-des-armes-avance-en-israel-et-en-russie

      Supprimer
    3. le budget de la défense américaine n'est en rien excessive au regard du pib américain. les américains n'ont pas fait comme les européens càd sacrifier la défense donc la souveraineté nationale) pour financer l'état providence et je ne vois pas en quoi on peut leur reprocher cela. c'est les usa qui assurent la sécurité de l'europe tout cela parce que les européens préfèrent financer des assistés au lieu de financer leurs armées. marrant, la plupart des mecs de l'upr aiment bien la russie. la russie c'est pas un état voyou peut être ?? lisez un peu les documents américains qui ont fuité sur wikileaks, ces documents prouvent que la russie est encore pire ce que bcp de spécialistes croyaient, c'est un état mafieux, l'état de droit n'existe pas. l'économie est controlé par quelques oligarches (proches de poutine). les gens comme vous ne sont même pas logiques: ils sont les premiers à justifier l'impérialisme russe

      Supprimer
  37. ...Sur ce je vais renouveler ma cotisation à l'upr... oui je suis adhérent depuis 4 ans à ce parti....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme ca tu va pouvoir rembourser les frais du voyage du Gourou en Russie... et surtout ses bouteilles de vodka... et celles cachées sous son lit en France. Faudra prévoir une quête pour son opération du foi aussi ;-)

      Supprimer
  38. Complot quand tu nous tient ! Dites-moi, n'êtes-vous pas financé par la CIA ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si la CIA me paye, elle a due se tromper de boîte aux lettres pour mes chèques. Mais tu as raison, je vais quand même vérifier chez mes voisins... 4 ans à blogger, ça fait quand même un sacré pactole ;-)

      Supprimer
  39. Parce que l' Asselineau, cache bien son jeu réel. C'est un fonctionnaire, un énarque, un Keynésien et un jacobin. Tout ce qu'il veut, c'est que l'Europe lui rende les pouvoirs qu'il a perdu pour faire tourner la planche à billet pour ses amis fonctionnaires. Si vous mettez ce type au pouvoir, il va juste finir de vous ruiner, alors que Tauzin, lui, propose exactement la même chose, mais saura tenir en respect les fonctionnaires quand il les foutra dehors à grands coups de pieds au cul pour leur incompétence crasse... Elle est juste là la différence. L'un est un chef des armées et veut défendre tous les français, remettre de l'ordre dans le pays, alors que l'autre n'est qu'un profiteur qui vit sur le dos de ses propres enfants, c'est juste incompatible...

    RépondreSupprimer
  40. Alain Bonnet alias Soral, a toujours agi comme une véritable fiotte et
    le gros Dieudonné a exactement le même comportement Ces deux là aminches circulent constamment avec une petite armée de gros bras pour protéger leurs corps délicats et gras Une merde étant une merde, je ne vois pas pourquoi cette fiotte devrait être analysée. Une merde pue et incommode le pragmatisme commande de tirer la chasse et de laisser l’étron se faire engloutir sur Soral on apprend que le pauvret fut un gosse battuQuel scoop frangine Agnès Soral comédienne de son état ira balancer sur l’intimité du pourri de la famille. Soral n’était pas vraiment le seul connard de la famille Pour un mec qui explique en long,large et travers le peuple juif contrôle la finance et le monde,nous apprenons PÈRE DE SORAL était conseiller juridique franco-suisse poursuivi en fin de carrière pour malversations piétinait sa femme humiliait battait ses enfants Régalez-vous les aminches ! Regardez comment cette lopette qui ADORE SE FILMER EN TRAIN DE DONNER DES COURS DE BOXE Il ne sait pas se battre, a peur pour ses abattis et lâche promptement ses potes Comme il a l’immense prétention de devenir un leader national-socialiste comme Hitler allé demander conseil à GOEBBELS-DIEUDONNE
    - « PRENDS DES GARDES DU CORPS ALI ! Prends des gros pour faire plus mince sur les photos le Soral fait comme son pote et demande de l’aide financière…C’est que ça use l’antisémitisme Faut galvaniser les foules, faut se planquer créer des réseau faire des vidéos à sa gloire gérer les gonzesses et faire la nique à la police.
    à la manif jour de colère on a vu défiler dans ma ville des hordes de merdes que l’intelligentsia parisienne ira tout de même défendre car il fautpréserver la liberté d’expression ah ah ah connard SORAL !Leurs culs tout roses de nantis de gauche iront bientôt servir les quenellistes affamés de bien-pensants.Ils en rêvent depuis la zonzon…Entre les bourges catho intégristes style Saint-Nicolas du Chardonnet les néo-nazis, on pouvait apercevoir gros muslims adeptes de la chari blackos Dieudonnistes et la tapette Soral entourée de ses body-gards D’habitude, les deux premiers ne peuvent pas encadrer les arabes. Mais là…le miracle Mahomet et Jésus et la Svastikas ENSEMBLE…C’était beau comme la nuit de cristal Y a pas à chier…les fachos ont le sens du décorum On en a pris plein les mirettes et les esgourdes !
    Tout ça pour vous dire que Soral, l’enfant battu a eu les jetons de se frotter à la plèbe nazillonne…dès fois qu’un « ligueur juif » lui mette un petit bourre-pif sioniste.Terreur enfantine ? Soral est une fiotte. Soral est une merde. Faut juste tirer la chasse… AMEN !!!

    RépondreSupprimer

Pas besoin de compte, vous pouvez poster même anonymement.
Seule contrainte : attendre que je le valide pour le publier.
- Inutile de faire la promo des gens que je dézingue en prenant prétexte de la liberté de débat (on me la fait pas !).
- Inutile de me menacer de procès pour me forcer à répondre.

Affiche tes convictions !

Bienvenue dans la BOUTIQUE DES PATRIOTES
Boutique nationaliste