Anti-americanisme = anti-Occident


Boutique de Droite

Il existe une civilisation européenne mais pas de nation européenne (car pas de langue, de peuple ou de véritable consentement commun), il est donc complètement utopique de faire croire à un état européen viable. Seule l'idée fédérale a une chance de fonctionner durablement dans un ensemble qui pourrait largement dépasser notre seul continent en ralliant l'autre grande fédération : celles de nos ancêtres expatriés.

La domination de l'antique Rome n'a pas été une mauvaise expérience pour nombre de peuples occidentaux sous son contrôle, bien au contraire. A condition évidemment de se battre pour cette Rome libérale du temps de la République et ne pas tomber dans les travers de cette Rome totalitaire sous l'Empire.

Une future alliance sous le signe d’une synergie militaire, comme c’est actuellement le cas , mais qui pourrait enfin prendre la forme d’une grande zone économique de libre-échange à laquelle la France aurait sa carte à jouer, contrairement à la propagande de nos géopoliticiens anti-américains qui continuent à plaider pour une France socialisante et redistributrice (notamment au profit d’agents économiques les moins productifs qui nous tirent vers le bas). Rappelons qu’actuellement le premier partenaire commercial de la France, c’est l’Amérique (ainsi que la principale destination touristique des français), suivi de l’Allemagne ; nous ne serions pas forcement pénalisé. Au contraire, cela donnerait un coup de fouet à nos exportations.

En outre l’Amérique en a un peu marre de venir nous sortir de la merde à chaque conflit. Et le prochain sera probablement une guerre civile chez nous. En espérant d’ici là que les Français ne soient pas complètement lobotomisés par la propagande anti-américaine.

Nous sommes de nombreux patriotes français à en avoir ras-le-bol de cet anti-américanisme à la mode qui devient un véritable dogme presque une exception française. A tel point qu’ils se bousculent au portillon : anarcho-gauchistes, néo-nazi, antisémites, islamistes, alter-mondialistes, racaille des cités,… tous essayent de placer leur coup de pied dans la mêlée ! Un tel panier de crabes suffirait à ouvrir les yeux !  
99% des images que se font les gens des USA viennent de la déformation télévisuelle. Il est fort à parier que tous les anti-américains n’ont aucune notion d’histoire ou de culture américaine. Leur peu d'arguments politiques sortent tout droit des enquêtes télévisuelles caricaturales sur l’obésité, les messes pentecôtistes, ou les nichons en silicone des californiennes. Les plus intellos regardent les reportages sur Arte dénonçant les complots de la CIA ou les mensonges des gouvernements conservateurs.  
De toute façon mon propos n’est pas de défendre la culture américaine dans son ensemble mais cette Amérique avec laquelle je partage une grande partie de mes valeurs. Celle de la liberté d’expression et de la libre entreprise, du patriotisme et de la défense des valeurs. Allez, je lâche le mot : celle du droit à l’égoïsme ! Pas de l’égoïsme dans le sens de l’égocentrique ingrat qui profite du système sans rien donner en échange mais de l’égoïste qui veut jouir de la vie avec son foyer et ses proches sans qu’on vienne l’emmerder avec les problèmes des autres. Pourquoi devrais-je vivre pour les autres, des gens que je ne connais même pas. Allez zou les idéologies collectivistes (et son cortège d’interventionnisme et de réglementations) sensées apporter le bonheur au plus grand nombre. Ce n’est pas par hasard que les grandes doctrines de gauche (socialisme, communisme et fascisme) n’ont jamais fait recette là-bas ! Aux chiottes les leaders démagos, petits pères des peuples et autres guides des nations ! Voilà, j’aime cette Amérique du « ne viens pas me faire chier ! ». La liberté dans le bon sens du terme. 
On reproche aux USA d’être une nation impérialiste! Celle-là ou une autre ! La bonne question à se poser c'est : « a-t'on à se plaindre de cet impérialisme là, en tant que français ? »  Evidemment, on trouvera toujours un marxiste de service pour venir nous expliquer que le chômage, la crise, le malheur des immigrés c’est la faute des capitalistes de Wall Street (en omettant volontairement de dire un mot sur l'impérialisme de l'empire du milieu, ou celui de Russie). 
Côté militaire, le « Si vis pacem, para bellum ! » américain reste une solution qui a fait ses preuves. C'est peut-être une méthode brutale et pleine d'à priori mais qui nous a déjà évité une dictature soviétique planétaire. 
C'est à ses ennemis qu'on reconnait la justesse d'un combat
 

8 commentaires:

  1. "Allez, je lâche le mot : celle du droit à l’égoïsme " "Voilà, j’aime cette Amérique du « ne viens pas me faire chier ! ». La liberté dans le bon sens du terme. "

    Je crois qu'il y a des tribus et des bisons qui ont aimé cette égoïsme et cette conception de la liberté... Sympa ce site..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi, il reste des loups en France et des ours ?
      Il faut savoir "contextualiser" l'histoire. A cette époque, l'homme a déraillé à l'échelle de la planète et pas qu'aux USA !

      Supprimer
  2. Des loups ils en restent et ils ignorent les frontières. Pour les ours, ils ont été réintroduits dans les Pyrénées. Comparé les indiens à des loups et ours, il fallait oser.

    "Contextualiser" vous dites, j'y penserai quand je relirai des notes sur la "French indian Wars" gagné par les colons anglo-saxons...

    Enfin votre blog m'a fait repenser à la première fois que j'ai rencontré un américain. Sortir "All French are stupid, arrogant. Their country is so small, they did nothing during all wars. American are better than French". J'aurais du être malpoli à cette époque et lui répondre "ne viens pas me faire chier !". Heureusement, je n'ai pas généralisé et fini anti-américain.
    Pour l'impérialisme, vous devriez aussi "contextualiser" et savoir que tous les empires finissent par tomber de l'intérieur tôt ou tard... Toute chose a une fin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai comparé les ours aux bisons, pas aux indiens ! Par contre, VOUS, avez osée l'association d'idée sans vous en rendre compte! Bref, vous vous êtes pris les pieds dans le tapis de votre propre esprit malveillant ! Comme votre esprit de contradiction de type borné qui veut absolument avoir raison. Pas de hasard !

      Supprimer
  3. "J'ai comparé les ours aux bisons, pas aux indiens ! " Il fallait le préciser alors. A moins que le mot tribu soit mal compris peut être dans mon premier commentaire.

    Pour la suite du commentaire:
    J'avais compris qu'à partir du moment où j'ai apporté un peu de contradictions sur votre blog, je peux être qualifié "d'anti-américain, gauchiste, socialiste, communiste, fasciste, lepeniste, nord coréen mafieux..." selon votre convenance et votre humeur car vous êtes maitre des lieux ici. Ce que résume votre " esprit malveillant" et le "VOUS" (montre le sujet du commentaire après la première exclamation).

    "Comme votre esprit de contradiction de type borné qui veut absolument avoir raison." Faire de la psychologie sur ma ma manière de pensée à partir de deux commentaires cela n'est pas très rigoureux en terme scientifique. Parlez de ma personne n'a aucun intérêt et n'apporte pas de réponse intéressante.
    Bonne continuation avec votre blog.

    RépondreSupprimer
  4. Cet article est il rédigé au second degré ? J'ai l'impression que l'auteur est aussi cultivé qu'un collégien pour nous ressortir la fable des américains qui ont sauvé le monde, en particulier la France.
    Les USA n'ont rien gagné depuis 1945. Ils ne sont pas fichus de s'imposer dans des conflits qu'ils ont souvent eux-même provoqués

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les ennemis de l'Amérique : les islamiques, les gauchistes, les anti sémites/sionistes. Je préfère avoir pour ami Trump que ces gars là qui me font horreur car ils sont haineux, arrogants et lâches. America great again!

      Supprimer
  5. Mais les USA sont en train de tourner socialistes et ça m'étonnerait que Trump inverse le cours des choses. Sauf que c'est un socialisme sans marxisme mais droit-de-l'hommiste, humaniste, et multiculturaliste, la France de demain. (c'était bien annoncé par Rand)
    jean-louis

    RépondreSupprimer

Pas besoin de compte, vous pouvez poster même anonymement.
Seule contrainte : attendre que je le valide pour le publier.
- Inutile de faire la promo des gens que je dézingue en prenant prétexte de la liberté de débat (on me la fait pas !).
- Inutile de me menacer de procès pour me forcer à répondre.

Affiche tes convictions !

Bienvenue dans la BOUTIQUE DES PATRIOTES
Boutique nationaliste