Combattre les clichés anti-américains

Boutique de Droite
Surprenant comme un pays aussi accessible et médiatisé que les USA puisse souffrir d’autant de clichés et de mensonges. Cela en dit long de l'ignorance et du degré de propagande de ceux qui les colportent. A les écouter, nous serions les moutons de panures de la désinformation, et eux les détenteurs des vérités sur ce pays. L’anti-américanisme se fonde en grande partie sur des rumeurs, des idées reçues, des impostures pour former une véritable idéologie.
L’Amérique est un pays de dégénérés 

C
ette diatribe va souvent de paire avec une autre assez répandue que l’Amérique serait un pays qui a été colonisé par des bagnards, repris de justice et autres prostituées. Ils auraient donc cela dans leurs gènes ce qui explique leur propension à se vautrer dans la pornographie, la drogue et le jeu. 
Le truc c’est que c’est exactement l’inverse. Je passe sur les quelques convois de ‘‘filles de joie’’ amenées là, non pas perversion, mais pour limiter le métissage des hommes blancs qui s’acoquinaient avec des amérindiennes ou des noires par manque de femmes de leur race. 

Les motifs de la venue des premiers colons sont essentiellement d’ordre religieux. Ce ne sont pas des libertins ou des sectes d’illuminés qui déboulent mais des protestants d’obédience calviniste pour les 2/3, c’est à dire la crème du fondamentalisme protestant. Pas étonnant que, 200 ans plus tard, des nombreux états interdisent encore la prostitution, le jeu, la sodomie et encadrent la législation sur l’alcool. On est loin du pourrissement des mœurs d’un pays de décadents.
>> Voir mon article sur la place
du christianisme aux USA
Les Américains sont nuls en géographie

Et pourquoi ne devraient-ils pas l’être ? Rappelez-vous qu’ils doivent déjà se familiariser avec leur pays qui est un continent composé de 50 états, 50 drapeaux, 50 capitales fédérales, 50 devises, etc.… Plus utile dans leur vie de tous les jours que s’intéresser à un pays comme la France, à peine grand comme le Texas, au fin fond d’un autre continent.
Il n’y a vraiment que nous pour s’offusquer qu’un étranger ne connaisse pas la France, alors que je ne connais pas un français lambda capable de situer sur une carte géographique les principales mégalopoles américaines (qu’il passe pourtant son temps à contempler dans ses séries TV préférées).

Les Américains bouffent de la merde !

Marrant cette propension à faire une fixation sur les USA ! Ok, l’obésité est un problème mais saviez vous que le taux d’obésité est plus important en Egypte et au Mexique, sans oublier des petits pays comme le Koweït et ou l’Arabie Saoudite ? Mince, moi qui croyais que ces pays étaient des exemples de la bonne bouffe traditionnelle prisée par les émissions des aventuriers bobo-cuisiniers.

L’Amérique, décrite comme noyée dans le coca et autres sodas infâmes, est aussi le 4ème producteur de vin au monde derrière la France, l'Italie et l'Espagne mais surtout le plus gros consommateur (en plus d’avoir de fins connaisseurs). Des vins dont certains ont maintenant une réputation qui égale ceux des Français. 

Ah oui, je vous rassure : aux USA on mange à table et en famille comme partout dans le monde. Damned ! On m’a toujours fait croire que les Américains passaient leur temps au fast food ou autour d’un barbecue, sans oublier le cliché de la bouffe livrée à la maison ou au boulot ! C’est vrai qu’on entend pas souvent parler de l’andouillette de Louisiane, du Jambon de Virginie, de la soupe de haricots blancs du Michigan , du ragoût de Brunswick, … Avez-vous déjà entendu parler de plats comme les Palourdes Casino, le Gombo, la soupe de potiron, des Huîtres Rockefeller ? Non ! Pas étonnant, nos médias ne font que l’apologie d’une cuisine simple et grasse à base de hamburgers, sandwichs, beignets et autres viandes cuites en sauce.

Sans argent, tu n’es pas soigné !

Passons sur cette lapalissade sociale, et regardons la réalité. Seuls 14% des américains n’ont pas de couverture sociale, c’est à dire que plus de 8 américains sur 10 sont protégés. Cela relativise le problème. De plus, il existe plus de 650 000 associations caritatives pour se faire aider en dehors du système fédéral.

Après c’est un choix de société et les Français qui pointent du doigt les carences du système de santé américain sont-ils sûr de tout déclarer dans leurs impôts et s’acquitter de toutes leurs taxes ? Acceptent-ils si généreusement de se faire prélever 45% de leur revenus pour éviter 15% de concitoyens en situation de précarité sanitaire comme aux USA. J’en doute !

Pays ultra endetté qui fait la guerre pour se renflouer !


Certes l’état américain est très endetté (plus de 100% du PIB) mais bien moins que le Japon (plus de 200%). Pour autant le Japon vit-il dans le chaos ? Cela ne perturbe d’ailleurs pas les acteurs économiques mondiaux qui continuent à acheter de la dette américaine toujours très fiable (je vous épargne le couplet sur l’intérêt économique pour tout le monde que les USA fassent du déficit public). C’est certainement injuste que certains états puissent se le permettre et pas d’autres mais les USA ne vont tout de même pas s’excuser être considérées comme une valeur sûre. Les autres pays occidentaux n’ont qu’à se doter de la même capacité d’attractivité en innovant et en défendant mieux leurs intérêts.

Voir aussi mon article >> La dette des USA et la Chine

Quant au fantasme des guerres de piraterie pour renflouer les caisses, pas la peine de s’y attarder. Pour exemple,  la guerre d’Irak a coûté aux USA plusieurs milliers de milliards de dollars et ce ne sont pas les quelques concessions pétrolières récupérées qui vont compenser cet énorme manque à gagner.

Voir aussi mon article >> Le fantasme d’une Amérique surarmée

Ne sait faire la guerre que du ciel

Rendons à César ce qui appartient à César ! Les inaugurateurs des bombardements massifs par avion sur des civils sont bien les socialistes (dit ‘‘Nationaux’’) de l’Allemagne hitlérienne. On est le 23 novembre 1936 et c’est Madrid qui fait les frais de cette expérimentation pour aider les forces du général Franco. Les Nazi récidivent massivement sur Varsovie en 1939 puis Londres en 1940. N’oublions pas les Japonais qui ouvrent le bal en Asie avec les bombardements de Nanjing et Canton, dés septembre 1937. Tout cela au mépris des règles internationales. Désolé pour les bonnes âmes mais quand votre ennemi utilisent des méthodes déloyales et criminelles, tu ne réponds pas avec des principes de chevalerie.

Dans nos cours de récréations, nous avons tous testé cette règle élémentaire : si tu mets une petite baffe à un gars 10 fois plus fort que toi, ne t’attends pas à une petite gifle comme riposte mais à un énorme coup de poing ! Il n’y a que les salauds pour faire semblant de ne pas le savoir, je parle de ceux qui ont planifié Pearl Arbour et organisé le 11 septembre. C'est quoi cette théorie loufoque de contre-attaque proportionnée ? Un départ de feu se stoppe plus facilement avec un canadaire qu'avec un seau d'eau.

Quant aux indignés des dégâts collatéraux, qu’ils envoient leur CV au pentagone avec leurs propositions pour des bombardements totalement propres, je suis sûr qu’ils auront des offres de travail juteuses et leurs noms dans les livres d’histoire.

Pays tenu par les juifs


Et si je vous dis que l’Amérique est plus judéophobe qu’islamophobe, cela vous en bouche un coin ! Et bien oui, c’est la réalité. Malgré le 11 septembre, vous trouverez plus facilement un américain dans la rue pour critiquer les juifs que les musulmans. 

A l’origine, un antisémitisme ancien, resté ancré dans l’inconscient américain, fruit de la piété protestante. On ne pardonne pas aux juifs d’avoir tué le christ. Là où l’Eglise catholique a tourné la page (avec la partie consacrée au judaïsme de ‘‘Nostra Ætate’’), le protestantisme n’a pas complètement fait son autocritique. Très curieusement (ou pas) le protestantisme fondamentaliste américain est totalement pro-israël, considérant que cette terre a été donnée par Dieu aux juifs et personne d’autres. Pas très paradoxal théologiquement, vu que c’est pour en faire une piste d’atterrissage pour le retour de Dieu sur terre, qui convertira ensuite les nations du monde (et donc les juifs aussi).

Un antisémitisme d’état a même existé en 1862 quand Ulysses Grant (le fameux général nordiste, adversaire des racistes ! !)  décide d'expulser les Juifs des régions qu'il avait conquises dans le Sud. En 1924, une loi est votée qui limite l'immigration juive et instaure des quotas dans les universités. En 1939, ordre du Président Franklin D. Roosevelt  (le fameux adversaire du nazisme ! !)  de refouler le paquebot Saint-Louis rempli de réfugiés juifs. En 1976, le département du commerce demande aux firmes américaines de boycotter Israël et d’être solidaires de l’embargo des pays arabes. Un an après le nouveau Président pro-Israël, Jimmy Carter, inverse le processus et fait payer des amendes à celles qui soutiennent le boycott. Mais certaines firmes préfèrent payer l’amende et continuer le boycott (dont Mac Donald ! !  Eh oui !).
Sans oublier l’antisémitisme affiché de grandes figures comme Henry Ford et tant d’autres. La crème de l’antisémitisme restant l’apanage des noirs américains, adeptes des théories de la Nation de l’Islam, ou des sympathisants du Ku Klux Klan.

Bref, faire de l’Amérique le paradis de la domination juive est une contre-vérité.

L’Amérique soutient l'islamisme


A un moment il est bon de rétablir des vérités face à ce tissu de conneries complotistes, qui se répand sur le web, d’une soi-disant instrumentalisation de l’islamisme par l’Amérique, sensée provoquer le chaos dans le monde à son profit >> lire la suite de l'article

Le Droitiste

20 commentaires:

  1. Je repost donc mon commentaire ici (Atlantiste, si tu peux le supprimer sur le précédent sujet, ce serait top.)

    Bien le bonjour,

    Etant Franco-Américain, je souffre beaucoup de l'anti-américanisme et votre article m'a redonné un peu de baume au cœur. Tous les jours, à la TV, sur Facebook, dans la rue, à la radio j'entends des choses infectes sur les USA, des mots qui vont jusqu'à friser avec un racisme profond mais injustifié (car le 99% des gens qui critiquent le peuple Américain n'y sont jamais allés ! C'est quand même fou... comment condamner tout un peuple qu'on ne connaît pas vraiment et avec lequel on n'a pas vécu même que quelques instants ?). Il est clair que ce pays n'est pas tout rose, il y a beaucoup de négatifs dans différents domaines publics et privés, mais quel pays n'a pas son lot de points positifs et négatifs ? Les gens ne voient bien souvent que le mauvais dans les USA, condamnant la population a être tous des "Gros-hyperconservateurs-hyperreligieux-crétin-antiécologisme-armés-surconsommateurs", alors que c'est un des peuple qui doit surement avoir le plus de diversité et d'opinions différentes. Ayant souvent voyagé/vécu aux US, j'y ai vu/entendu des pro-écolo, des pro-athée, des anti-armes, anti-malbouffe, j'y ai aussi rencontré des gens super sympas avec qui je garde contacte etc mais ça, personne ne veut le mettre en évidence on dirait et c'est tellement dommage -> seul le péjoratif est présenté... Surtout que nos médias ici en Europe ne nous aide pas du tout et préfère enfoncer le clou en jouant avec des stéréotypes, en ne traduisant que les articles péjoratifs (ou même en biaisant la traduction de certains faits) -> c'est plus vendeur...

    Bref, votre article fait plaisir à lire, enfin des points et faits positifs sur les USA ainsi que la remise en place de certaines vérités que les "anti-américains" aiment oublier.

    RépondreSupprimer
  2. Tu devrais rajouter aussi dans les clichés: " les américains sont des débiles qui se comporte comme de gros enfants. Et tu liste le nombre de prix Nobel scientifiques que les débiles décrochent chaque années et le rang des USA pour le nombre de brevets déposé et validés dans le monde.

    Il y a aussi le cliché des américains qui n'ont pas de culture: Et là tu listes tout les courants musicaux à succès dans le monde entier nés aux USA ainsi que les auteurs de romans à succès et le renouveau de l'impressionnisme aux USA et le cinéma.

    D.J

    RépondreSupprimer
  3. Je ranime un petit peu ce sujet (like a phoenix ! ^^) pour vous parler d'un fait que j'ai vu hier soir sur le site VDM (désolé pour la pub, si vous lisez plus loin ce n'est pas voulu ^^') :

    http://www.viedemerde.fr/travail/8423717&r&r#c_8484979

    J'aime beaucoup aller sur ce site voir les différentes VDM, par contre une qui est sortie hier plaçait encore les Américains comme des imbéciles (et c'est la 2-3ème comme ça et ça commence à me les tendre). J'ai été un peu plus loin et en regardant les commentaires j'étais horrifié. On se croirait à un rassemblement de l'EI, des soviet et des gauchos (j'exagère hein mais c'est pour dire)... Je dirais 90% des commentaires sont réducteurs, stigmatisants ou en tout cas peu respectueux. Etant moi-même moitié Américain, j'ai fulminé, postant un pavé qui a été modéré 2minutes après... Comme par hasard... Donc non seulement les modérateurs de VDM laissent poster une VDM où ils savent très bien que ça va partir en critique facile, mais en plus ils suppriment les commentaires qui soutiennent les USA et Américains et qui mettent leur culture en avant (sans oublier que la VDM peut très bien être fake, mais personne n'en tient compte vu qu'ils peuvent taper sur l'Oncle Sam). Au final on se retrouve avec un concentré de stéréotypes, d'études farfelues sans source et autres pour un seul résultat : Tous les Américains sont des stupidos... Alors qu'il n'y a qu'à voir le nombre de Nobel, d'inventions, de progrès et autres choses positives qui viennent de là-bas. Dommage que beaucoup sur VDM apparemment y voient les côtés négatifs... J'hésite à écrire à leur administrateur, mais je sens me prendre le vent de la liberté d'expression et du "ooooooohhhh pauvre chou, c'est du second degré voyons mon bichon, personne ne pense ça" (alors qu'on connaît les avantages du second degré pour dissimuler une haine latente, merci Dieudo *s'étouffe*!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rappelle leur qui a inventé internet et pourquoi internet n'est pas apparu ailleurs (tiers-monde, Russie, Chine,...)

      Supprimer
    2. Oui tout à fait mais j'ai l'impression que quelque soit les arguments que tu leur exposes, ils sont buttés. C'est comme si c'était "à la mode" d'avoir la haine contre le peuple Américain et que donc, de toute façon, ils ne changeraient pas d'avis pour rester avec la "majorité" comme des moutons (et après ils osent appeler les partisans des USA les moutons... On aura tout lu !)... Que c'est grotesque ! Y'a qu'à voir, sur le net, on trouve des sites anti-américains/complotistes à la pelle. Par contre, trouver des sites anti-communistes, anti-complotistes etc c'est beaucoup plus difficile. J'espère qu'un jour la vapeur va s'inverser... Personnellement je souffre d'entendre toujours les même ragots anti-Américains/complotistes. Quelques fois on m'a même insulté à cause de ma 2ème nationalité Américaine (sans forcément me connaître personnellement, juste en me reprochant tous les défauts de l'Oncle Sam) et quand je dis que c'est raciste ou en tout cas xénophobe, personne n'en tient compte, tout le monde s'en fiche, comme si on pouvait insulter/cracher sur les Américains mais attention pas les autres car c'est raciste... Je vous jure y'a de quoi se pendre des fois ! (Mais je ne vais pas le faire, ça ferrait trop plaisir à certains ahaha ;) ).

      Supprimer
  4. Que ce soit le nazisme et le fascisme en 1945, le communisme en 1989 ou le baasisme depuis une quinzaine d'année, partout où le socialisme a pointé sa sale gueule, heureusement que les États-Unis d'Amérique étaient là pour l'éradiquer. Et heureusement qu'ils sont encore là lorsqu'il essaie de ressusciter des fins fonds des poubelles de l'Histoire comme en Serbie vers 1995...Quand la Syrie, Cuba et la Corée-du-Nord seront mis au pas, la victoire de l'Occident sera totale !

    J'aime bien votre blog donc. Dans la sphère libérale, néoconservatrice et occidentaliste, il y avait le génial "I like your style" mais RIP.

    Un seul point où je ne suis pas d'accord : l'Euramérique. C'est un mauvais pastiche trollesque de l'Eurasie du fourbe Douguine. Mon atlantisme à moi passe par un occident bipolaire où USA et UE décideraient pour le monde entier d'égal à égal. Je rêve d'un Empire européen, les États-Unis d'Europe, qui appliquerait la liberté, l'esprit d'initiative et la subsidiarité à l'américaine mais avec un style bien de chez nous où chaque petite nation serait autonome comme le sont les États chez les Américains. L'UE est bonne si elle va dans ce sens, à la fois libéral et fédéral, il importe donc de la réformer pour l'empêcher de devenir une nouvelle URSS bureaucratique sous l'influence des États-nations rances...

    Bonne continuité à ce blog, je vous suivrai régulièrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. ;-)
      Je précise que j'invoque une Euramérique plus comme roue de secours dans un contexte de déliquescence de l'Europe (ce qui se profile, mine de rien).

      Supprimer
    2. Mdr... Ils me font rire les militants UMP qui souhaitent la chute d'Assad. Comme si la Libye n'était pas suffisant et comme s'il fallait reproduire les mêmes erreurs en Syrie...
      La victoire de l'Occident contre quoi ? Le jour où "le baasisme" s'effondrera en Syrie, ce sera la victoire totale de Daesh et d'Al-Nosra et donc la transformation de ce pays en un nouvel Afghanistan. Avec probablement la contamination de l'ensemble du monde musulman... Vous avez aimé les attentats de 2015 (commis par des "jeunes" revenus du jihad en Syrie), vous allez adorer ceux qui succèderont à la chute d'Assad...
      Sinon, une Euramérique, pourquoi pas... mais le jour où George Soros n'existera plus, le jour où l'Amérique ne cherchera plus à corrompre moralement la vieille Europe avec des valeurs gauchistes et anti-chrétiennes par l'intermédiaire de la French American Foundation, ou de groupuscules comme le CCIF et les Femen (financés par George Soros), le jour où Hillary Clinton cessera de défendre les Frères musulmans, les pétromonarchies du Golfe et les "rebelles" syriens.

      Signé : un Français chrétien qui en a marre de l'UMPS.

      Supprimer
    3. L'intervention lybienne n'a pas crée le chaos vu que la Lybie était déja en plein chaos. Il y avait une guerre tribale. L'intervention a été faite pour éviter le massacre de civils. Elle a précipité la chute de Kadhafi qui serait de toute facon tombé.Cela aurait juste pris plus de temps et aurait fait plus de morts. L'erreur ce n'est pas d'être intervenu mais d'avoir laissé tomber la Lybie à son sort dans l'après Kadhafi, il aurait fallu accompagner le nouveau pouvoir, l'aider. Il est surtout important de comprendre l'importance des tribus.Kadhafi rappellons le, était une ordure de la pire espèce qui a pendant très longtemps financé le terrorisme. Bon débarras.

      Supprimer
  5. Bonjour, je rapporte encore un article venant du site "reseauinternational" (site qui me semble profondément anti-Américain et anti-Israël). Déjà juste l'image est d'une bêtise sans nom... Et il y a tellement d'articles du genre sur différents sites, avec à chaque fois plein de commentaires anti-américain et anti-israëlien alors qu'en plus tous ces gens sont dupés ! Cela fait peur tous ces futurs terroristes en puissance :$

    http://reseauinternational.net/bonne-nouvelle-4-000-combattants-de-lei-seraient-arrives-en-europe-on-va-enfin-pouvoir-les-neutraliser/#comment-272048

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. reseau international est un site complotiste

      Supprimer
    2. L'anti américanisme et le fait d'être anti israel sont deux détecteurs de cons très efficaces. Il y a deux possibilité soit ce sont des cons soit ce sont juste des ignorants (ignorance compréhenseible étant donné les mensonges des médias)

      Supprimer
  6. Tout à fait d'accord avec toi Jacques ;) (je suis l'anonyme a qui tu as répondu).
    Et on voit bien avec des sites comme "réseau international" comment les médias (ou plutôt des gens malintentionnés qui se cachent derrière des médias) peuvent influencer les gens faibles d'esprit et ignorants (ces ignorants qui n'ont jamais été en Israël ou aux US, ni rencontré des gens de là-bas mais qui les critiquent violemment comme si ils vivaient dans ces pays en question et qui pensent que youtube et le net sont des médias "fiables" lool. En gros ils sont à 1000 lieux de la réalité et ne font jamais la part des choses, préférant craché leur venin sans réelle réflexion). Déjà qu'un média ne devrait pas se permettre d'être partial (mais bon ce n'est peut-être que mon avis) et en plus, ce qu'ils font sur ce site c'est du matraquage anti-USA et anti-Israël, "réseau international" n'apporte rien de concret au paysage médiatique mis à part ces offenses... Ce serait presque de la xénophobie (mais encore une fois, on a l'impression que la xénophobie/racisme ne va que dans un sens :x). J'y ai même lu une fois je crois qu'ils disaient que le SIDA avait été inventé de toute pièce par les USA xD (et cela ne m'étonnerait pas qu'on trouve des histoires complotistes sur le 11 septembre et autres débilités complotistes divergentes). Bref, un beau site à boycotter ou y aller juste pour y mettre des commentaires qui ne leur font pas plaisir ;).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pire c'est que ces gens sont les idiots utiles de l'islamisme et des ennemis de l'Occident. D'ailleurs les sites tels que Reseau international ont des liens avec l'Iran et la Russie.
      La plupart des "théories du complot" qu'on évoque à notre époque sont d'origine soviétique et soviéto-russe. Ce sont des bobards de désinformation fabriqués en Russie. Prenez par exemple les "réfutations de la thèse officielle du 11-
      Septembre". Je suis stupéfait qu'aucun chercheur n'ait entrepris de démontrer qu'il s'agit d'une opération délibérée de désinformation des services secrets russes. Cela tombe sous le sens. Tout converge pour désigner Moscou comme le coupable : les mobiles, les modalités du mensonge, l'identité du chef de file de l'opération (Thierry Meyssan, basé à Damas puis à Beyrouth, déclarant son allégeance au Hezbollah et au régime iranien, et avouant même travailler pour eux, ayant fondé le site Réseau Voltaire qui comporte une rubrique hagiographique consacrée à Vladimir Poutine), la similitude frappante avec d'autres campagnes de désinformation en provenance de Moscou, aussi énormes, aussi réussies et aussi durables (Les Protocoles des Sages de Sion, "Pie XII, pape d'Hitler", "Kennedy assassiné par la CIA", "le virus du SIDA créé par les Etats-Unis pour exterminer les Africains", "les Américains ne sont jamais allés sur la Lune", etc). Autre exemple, les "chemtrails", traînées de vapeur blanche laissées par les avions de ligne dans le ciel, "qui sont en réalité des produits chimiques répandus secrètement dans l'atmosphère par les autorités occidentales pour empoisonner leurs propres populations". Quantité de gens croient dur comme fer à ce bobard, qui à l'évidence a été concocté dans les officines de désinformation du KGB ou du SVR.
      Si les soviéto-russes ont lancé tant de théories du complot en Occident, c'est d'une part parce qu'ils en ont fabriqué en quantité industrielle à des buts de subversion et de propagande, mais c'est aussi qu'ils étaient eux-mêmes portés à y croire. La mentalité paranoïaque des communistes russes, qui subsiste au sein du régime de Poutine, a conduit les services secrets et les dirigeants russes à croire eux-mêmes à des complots occidentaux contre eux qui étaient tout à fait imaginaires.

      Par exemple, ils ont délibérément saboté leur excellent réseau d'espionnage établi en Grande-Bretagne avant guerre, parce qu'ils étaient persuadés, à tort, que leurs agents avaient été retournés par les Britanniques et les intoxiquaient avec de faux secrets. Le KGB a cru que les informations transmises étaient trop belles pour être vraies... mais c'est qu'elles étaient vraies, et que leurs espions étaient exceptionnels.

      Ils pensaient vraiment que le Printemps de Prague avait été organisé par la CIA, et lorsque le KGB a intercepté des documents secrets américains qui prouvaient que Washington n'y était pour rien, cette information a été bloquée le long de la chaîne hiérarchique, pour ne pas déplaire au pouvoir politique qui était convaincu d'un complot.

      La prévalence actuelle des théories du complot est donc la preuve de l'imprégnation de l'opinion publique occidentale par la désinformation séculaire soviéto-russe, et du succès des méthodes de subversion de Moscou.

      Supprimer
  7. Les Français consomment plus de produits gras que les Américains: http://www.bfmtv.com/societe/les-francais-consomment-plus-de-produits-gras-que-les-americains-918990.html

    RépondreSupprimer
  8. ’état américain a dépensé 8,46% du PIB aux USA en 2011 pour la santé, cela montre que contrairement à ce que l’on croit, le système américain est loin d’être privé. Je vous conseille de lire spécialiste du système de santé américain. aux usa, le système de santé et d’assurance maladie est loin être un système libre, et présente de nombreux dysfonctionnements qui sont non pas une conséquence du marché libre, mais des interventions étatiques. Des règlementations coûteuses sur les assurances ou l’exercice de la médecine, des montants délirants accordés en dommages-intérêts pour les patients (donc des assurances responsabilité civile faramineuses pour les médecins et hôpitaux), des pratiques inefficientes (telles que la césarienne systématique pour les accouchements…). lisez ceci (et les liens externes en dessous de l’article): http://www.wikiberal.org/wiki/Assurance_maladie_aux_%C3%89tats-Unis En 2009 aux usa, 49% des dépenses de santé étaient couvertes par l’État et 34% par les assurances privées. la santé américaine ne ressemble pas vraiment à un marché de concurrence pure et parfaite, mais plutôt à une jungle de conflits d’intérêts et de monopoles privés. Les régulations en vigueur sont titanesques et font tout pour bloquer la concurrence plus que pour l’aider. Les États-Unis ont probablement le pire système de santé qui soit parmi les pays développés. le budget de santé total est à 17% du PIB pour les USA . l’État américain a dépensé en 2009 en moyenne 3700$ par habitant.

    RépondreSupprimer
  9. Les États-Unis ont probablement le pire système de santé qui soit parmi les pays développés. le budget de santé total est à 17% du PIB pour les USA . l’État américain a dépensé en 2009 en moyenne 3700$ par habitant. ce système de santé en plus ce système coute très cher et c’est en grande partie à cause des avocats. faire un procès pour pomper de l’argent à son médecin est un sport national. cette petite étude de 96 dont les résultats sont là http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8678157 explique le problème. SUr trois ans d’étude sur un seul campus medical du Michigan de 92 à 94, entre 28% et 35% du Chiffre d’affaire a été payé en dommages et intérêts. Pour comprendre le pillage des avocats, seul 12% de ces sommes là ont été versés aux plaignants …
    Ces chiffres sont vieux et aujourd’hui encore le pillage organisé par les Avocats sur la médecine mais aussi et surtout toute l’économie US s’est encore accéléré. EN ce qui concerne la médecine. A ce surcout énorme, il y a une pratique qui s’est développée qui s’appelle la « defensive medecine ». C’est à dire que pour limiter la ruine que les avocats font peser sur la tête des médecins, ceux ci multiplient les actes inutiles et donc fait exploser le coût pour le client final. Ce que Bastiat dans la vitre cassée disait « ce qui ne se voit pas ».
    Pour faire simple. EN france vous allez voir le médecin car vous avez mal à la tête. Il va vous renvoyer chez vous avec de l’aspirine et si ça ne passe pas, on fera des études supplémentaires … Dans 99% des cas, ça s’arrête la. Aux Etats Unis, si par malheur vous faites partie du 1% des cas, le médecin sera ruiné. DOnc il va vous prescrire pour 5000 dollars d’études diverses et variées à titre préventif. Bien entendu, c’est aussi son intérêt puisqu’au final il aura gagné plus d’argent sur votre dos dans 99% des cas !!!
    J’étais tombé sur une étude de al Duke University qui affirmait que le système légale américain coutait au pays en moyenne 1,8% du PIB chaque année … Voilà la taille de la fraude. Il faut comprendre qu’en France les technocrates sont les fonctionnaires, ils tiennent l’état et l’assemblée ils font les lois et pillent le pays. AUx Etats Unis, ce sont les avocats. Ils possèdent l’état, le parlement et le système judiciaire. Ils votent donc les lois pour leur enrichissement personnel. Là ou en France le pillage passe par l’état (ce sont des fonctionnaires), aux Etats Unis, cela passe par le privé et le vote systématiques de lois qui permettent aux avocats de se saisir de tout. Par bien des aspects le système légal américain est une poubelle. Par exemple il n’existe aucun système de responsabilité. Par exemple, vous attaquez n’importe qui pour n’importe quoi et même si vous perdez, il n’y a pas de dommages et intérêts sauf si dans un deuxième temps on vous attaque pour cela. C’est assez pratique pour permettre aux avocats de développer leur business en toute impunité.
    Nous vivons une époque ou les technocrates irresponsables se sont saisis des leviers de l’état t partout ils utilisent la loi pour piller les pays à leurs intérêts exclusifs. Les Etats Unis sont un système qui est je pense à bien des égards n’a rien à envier au pillage des énarques français.
    La loi et son usage est au coeur du problème partout.

    RépondreSupprimer
  10. Les Européens sont aussi nuls en science que les Américains en science http://www.slate.fr/life/84303/europeens-nuls-science-americains

    RépondreSupprimer
  11. Dans toute cette démonstration, n'oubliez vous pas ces seins du sein, qui se retrouve en chaque structure, un mille feuille empli de poupées russes, est ce seulement de l'ordre du monolithique ?

    RépondreSupprimer

Pas besoin de compte, vous pouvez poster même anonymement.
Seule contrainte : attendre que je le valide pour le publier.
- Inutile de faire la promo des gens que je dézingue en prenant prétexte de la liberté de débat (on me la fait pas !).
- Inutile de me menacer de procès pour me forcer à répondre.

Affiche tes convictions !

Bienvenue dans la BOUTIQUE DES PATRIOTES
Boutique nationaliste