L'Amérique Française


Boutique de Droite


Une bonne raison d’aimer les USA est de se souvenir que ce pays a été notre terre promise. Si les Anglais sont les premiers à y avoir fondé des colonies sur la côte Est, les Français sont ceux qui l’ont exploré et défriché pour les deux tiers, si bien que nous avions, avec le Canada, le plus grand empire colonial de notre histoire.

Conquête territoriale

Tout a commencé quand Jacques Cartier remonte le fleuve Saint-Laurent et fonde les premiers comptoirs au Québec. De là, partiront les explorateurs, trappeurs et autres coureurs des bois vers le sud pour déboucher dans le golf du Mexique et offrir ainsi à la France un vaste territoire, pendant prés d’un siècle et demi, sous le nom de Nouvelle France puis Louisiane. Tellement vaste que nous n’avions pas assez de colons pour l’administrer. On préféra donc sous-traiter la tache aux Indiens en nouant des traités d’alliance. Mais les colons anglais, surpeuplés à l’Est et moins indulgents envers la race indienne, ne tardèrent pas à venir casser cette entente en déclenchant la célèbre French & Indian War. Une guerre qui nous fera perde toutes nos possessions à l’Est du Mississippi.
Petit anachronisme volontaire : j'ai mis un drapeau bleu-blanc-rouge au lieu de celui du royaume de France
La France et les Indiens
A la différence de la colonisation brutale des anglais, les Français ont pratiqué une coopération avec les tribus indiennes par des traités d'alliance permettant aux deux peuples de vivre en totale intelligence. Au point que de nombreux colons français vont épouser des amérindiennes et choisir une vie de trappeurs ou de coureurs des bois dont certains deviendront célèbres. Les Indiens adoptent aussi les coutumes françaises et parfois leur religion. Un exemple avec Kateri Tekakwitha, la première indienne reconnue "Sainte" par l’église catholique (voir wikipédia).
Génocide des français

Dans le même temps l’Angleterre se livra à un véritable génocide sur les Français installés en Acadie, au Nord-Est du Canada. Au menu : séparation des enfants de leurs parents qui sont déportés de force sur des bateaux (dont la moitié mourront à bord, de faim, de maladie ou de mauvais traitements). Ceux qui arrivent à bon port sont emprisonnés en Angleterre ou envoyés dans les champs de coton, aux côtés des esclaves noirs. En Acadie, le gouverneur anglais décide d’offrir une prime à chaque indien qui ramène le scalp d’un français. Finalement les Acadiens décident de fuir en masse lors d’une période connue sous le nom de Grand Dérangement. Beaucoup iront rejoindre par bateaux le sud de la Louisiane.


Vengeance française

Notre vengeance ne tarda pas à venir, lors de l’indépendance des USA. C’est presque 14000 soldats français qui partiront combattre aux côtés des troupes de Georges Washington, général des tous nouveaux Etats-Unis, dans sa guerre contre l’armée anglaise. On ne le rappelle jamais assez, mais sans nous les USA formeraient aujourd'hui (pour une partie, sans doute 5 ou 6 états de la côte Est) une «nation constitutive» du Royaume Unis, à l’image des comtés d’Irlande du Nord. La vérité historique nous oblige à reconnaître que la guerre d’indépendante menée par les Américains était très mal engagée. Sans l’arrivée des français, elle se serait enlisée pour finir par un accord bâtard entre belligérants et non pas une capitulation totale de l’Angleterre. En effet, la jeune Amérique ne disposait pas de marine de guerre pour empêcher le ravitaillement de leur ennemi et permettre des blocus navals. D’ailleurs la victoire décisive de Yorktown n’a été possible que grâce à la flotte française du Marquis de Grasse, promu amiral.

Que reste-t-il de notre présence ?

D’après le recensement sur l’origine européenne dont se revendique les américains, la France ne se classe qu’en 5e position. Loin derrière les allemands, anglais, irlandais… devancée par les Italiens… et presque à égalité avec les polonais ! ! Autant dire que le lien de sang ne pèse pas. Terrible quand on songe que les 2/3 du territoire de ce pays était sous notre contrôle.
Chiffres de 1990 qui n'ont pas beaucoup évolué car l'immigration européenne est devenue anecdotique.
C'est surtout l'immigration sud-américaine qui a augmenté depuis.

Non, notre héritage se situe ailleurs. Il faut le chercher sur les pourtours des grands lacs et tout le long du Mississippi, là où sont justement passés nos explorateurs suivis par des colons aventureux. Il est dans la toponymie avec des noms de ville qui ne trompent pas : Détroit, Saint Paul, Saint Louis, Nouvelle Orléans, etc… (je vous laisse découvrir le reste sur wikipédia).
Mais c’est surtout en Louisiane actuelle que l’on retrouve la vraie présence française à travers notre langue qui tente de survivre, les fêtes et traditions locales d’origines françaises et la religion catholique (à la différence des 48 autres Etats qui sont divisés en comtés, l’état de Louisiane est subdivisé en 64 paroisses).

Un peuplement francophone qui s’est fait en deux vagues : d’abord les premiers colons de métropole, devenus les riches propriétaires des plantations de coton (les créoles blancs) - renforcés par les propriétaires blancs chassés des Antilles - ensuite les Cajuns (diminutif de cadiens ou acadiens) chassés du Canada. Le métissage avec les tribus indiennes locales et les esclaves noirs affranchis (créole de couleur) donnera naissance à une culture métisse particulière qui fait aujourd’hui la réputation de la Nouvelle Orléans.




----------  Le saviez-vous ?  ----------

Walt Disney a des origines françaises.

Voila ce que l'on peut lire sur sa fiche wikipédia : " Le nom Disney aurait pour origine une anglicisation du nom D'Isigny, qu'auraient porté deux soldats normands Hughes d'Isigny et son fils Robert partis à la conquête de l'Angleterre aux côtés de Guillaume le Conquérant, et restés dans le pays après la victoire de 10667. Une branche de la famille Disney émigre en Irlande au xviie siècle."
Cadillac et Pontiac, en hommage lointain à la France

Voilà deux marques qui ont choisi de rendre hommage à la France. La première choisit le nom du fondateur gascon de la ville de Détroit : Antoine de Lamothe-Cadillac. La deuxième choisit le nom du chef indien Pontiac, allier des français et grand admirateur du Marquis de Montcalm.
Louis Chevrolet, un suisse français.

Le fondateur de la marque est née dans un village suisse à la frontière française : La Chaux-de-Fonds.
Le 1er candidat républicain a un père français

Avec un nom qui trahit son origine, John Charles Frémont, fut le premier candidat du parti républicain (nouvellement créé) à la présidence des USA, en 1856. Il perdit l’élection face à Pat Buchanan. Son père était un marchand québécois, lui-même le fils d'un français établi à Saint-Germain-en-Laye.
Le poker aurait des origines françaises

Même si des ressemblances se retrouvent dans de nombreux autres jeux de cartes aux 4 coins du monde et à des époques différentes, la plus proche version est française : le poque. Mieux, la version moderne pratiquée aujourd'hui est apparue en Louisiane vers 1829.
Boise dans l'Idaho, ville basque

Boise concentre plus grande communauté basque des Etats-Unis. Située dans les rocheuses, la ville accueille des basques venus exercer leur métier de berger. Ils étaient des avant-gardistes dans le développement du modèle de la transhumance, qui caractérise toujours l'élevage des moutons dans les grandes parties de l'ouest américain. Un important festival basque a lieu une fois tous les cinq ans. Le maire actuel est aussi d'origine basque.

Le Droitiste
    Réagir à cet article avec votre commentaire

0 commentaires:

Réagir à cet article avec un commentaire

Pas besoin de compte, vous pouvez poster même anonymement.
Seule contrainte : attendre que je le valide pour le publier.
- Inutile de faire la promo des gens que je dézingue en prenant prétexte de la liberté de débat (on me la fait pas !).
- Inutile de me menacer de procès pour me forcer à répondre.

Affiche tes convictions !

Bienvenue dans la BOUTIQUE DES PATRIOTES
Boutique nationaliste